La chasse est ouverte !

2 Avr

Je ne saurais dire pourquoi mais je me suis toujours senti plus proche de la Horde que de l’Alliance. Même si j’ai dans l’Alliance mes principaux personnages aujourd’hui, c’est pourtant la Horde qui accueilla en son temps mon premier avatar et qui me fit découvrir l’univers de World of Warcraft.

troll

Il existe une différence fondamentale entre la Horde et l’Alliance, parmis d’autres : dans la Horde tout est noir ou blanc (au premier coup d’oeil, parce que si on gratte un peu on  trouve de nombreuses nuances) alors que dans l’Alliance tout y est directement gris. « Vaincre ou mourir« , telle est l’admirable simplicité de la mentalité hordeuse. Gloire et Honneur, aussi. Enfin on se comprend. Un autre détail joue un rôle important dans l’immersion qu’on fait dans un personnage hordeux : être h2 signifie revêtir un déguisement de « monstre » et jouer son rôle avec fun et pugnacité. Sous notre déguisement on s’amuse, on parodie, on caricature et on fraternise même parfois. Lorsqu’on joue « humain » ou n’importe quelle autre figure humanisée de l’Alliance, par contre, difficile de ne pas être associé à… soi-même, et on voit rapidement tout le monde utiliser son personnage comme une simple plateforme de communication avec les autres, un MSN amélioré, quoi. Et ça papotte, et ça papotte, et ça papotte sur le /2… Ça me gonfle. Franchement.

Alors du coup, saoûlé, j’ai louché sur les personnages de mon écran de démarrage et je me suis souvenu de l’existence de mon chasseur Troll. Je le rejoue depuis deux jours, il a pris deux levels et demi à cette heure et… j’ai redécouvert la courtoisie et le calme en instance.

Miam.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :