Overheal : le paladin en cause

26 Mai

paladin2Je viens d’entendre une histoire incroyable.

C’est l’histoire d’un paladin de niveau 80 qui sévit dans les raids de World of Warcraft depuis un bon moment déjà. Il farme Naxxramas 25 toutes les semaines avec sa guilde et s’attaquera bientôt à Yogg-Saron à Ulduar. Il est stuffé full raid25 avec quelques pièces T8 (il évite les pièces T7 pour cause de manque de hâte à son goût). L’autre soir, il raide en compagnie d’un « nouveau » druide soin. À la fin du clean le druide le whispe et lui dit : « Si j’étais raid leader, je te virerais du raid : t’as fais 9% du heal effectif total avec plus de 70% d’overheal, alors que j’en suis à 25% avec seulement 23% d’overheal. T’es nul« . Et le druide lui link le WWS de la soirée, preuve à l’appui.

Le paladin a eu tellement honte de s’être fait remonter les bretelles de cette façon qu’il n’a même pas osé dire son nom (sur le forum où j’ai lu cette histoire)  pour ne pas qu’on le trouve dans l’armurerie du site officiel de World of Warcraft. Ni celui du druide malheureusement.

Laissez-moi remettre les pendules à l’heure et expliquer deux trois petits détails à ce druide après la coupure : entre druides soin on va se comprendre (mon main n’est pas là pour rien), n’est-ce pas ? ^^

Primo, le kikimètre ne convient pas aux soigneurs. Faire plus ou moins de quantité de soin n’indique pas si un soigneur est utile au raid ou s’il est meilleur ou moins bon qu’un autre soigneur. Les healers ont des assignations qui consistent soit à soigner le tank, soit à soigner un offtank, soit à se charger du raid en général. L’assignation affecte beaucoup la quantité de soin répertoriée dans le kikimètre. À ce titre, un bon healer sera celui qui respecte son assignement et qui fait confiance aux autres healers du groupe pour qu’ils respectent le leur.

Secundo,  il y a des rencontres qui nécessitent plus de soin que d’autres (ex : Le Recousu sur les tanks, Sapphiron sur le raid) , et il y a des joueurs qui nécessitent plus de soin que d’autres (un tank de par son rôle dans le groupe, un mauvais DPS qui ne sait pas se bouger les fesses des trous d’ombre, etc.). Le facteur situationnel et événementiel influe donc aussi fortement sur la quantité de soin apportée par les healers de WOW en fonction de leur assignation (le soigneur de raid sur Sartharion fera beaucoup plus de soin que le soigneur attitré du tank). Le bon healer sera celui qui sait s’adapter aux circonstances et compléter son rôle avec une vision d’ensemble.

Tertio, et ce n’est pas le moindre,  les soigneurs ne sont pas tous identiques entre eux et ne peuvent pas être intelligement comparés sur leurs performances. Il est possible de comparer les performances de deux druides ensembles, ou de deux chamans, ou de deux prêtres, ou de deux paladins entre eux, pourvu qu’ils aient des spécialisations similaires ^^ Il n’est en revanche pas pertinent de comparer un paladin avec un chaman, ou un druide et un prêtre. La seule chose que l’on constate lorsqu’on compare deux classes de personnages différentes, c’est justement leurs différences de conception prévues par Blizzard, ces mêmes différences qui font qu’un Paladin a été designé comme un soigneur de tank, donc situationnel, alors qu’un Chaman restauration a été intrinsèquement conçu pour exceller à amortir les dégats d’AOE. Bien sûr, cela ne les empêche pas de faire autre chose, mais ils ont été conçus pour y être un peu moins doué que d’autres soigneurs. Je ne parlerai même pas du prêtre discipline qui apparait à peine dans les kikimètres alors que son apport est… comme dire, immense ? Le bon healer ne s’ennuiera jamais dans World of Warcraft au point de devoir aller se comparer aux autres et à chercher à leur nuire ou à se faire valoir.

Enfin, pour « conclure » sur l’overheal, il faut aussi savoir et comprendre que celui-ci n’est pas compté de la même façon pour toutes les classes de personnages. Les addons comme recount et les sites web comme Wow Web Stats, excellents par ailleurs, répertorient comme overheal tout point de soin reçu qui ne soigne pas la cible. Au contraire, tout point de soin qui soigne directement la cible est considérée comme un soin effectif.

Exemple : un personnage a 10000 PV, il en perd 2000, un Paladin lance un Éclair Lumineux qui soigne pour 5000 PV, 2000 sont effectifs, 3000 sont de l’overheal. C’est le principe. Maintenant prenons un tank qui a 35000 PV sur Le Recousu. Le Recousu lui lance une baffe de 25000 PV, il reste 10000 PV au tank. La prochaine baffe sera fatale. Le Paladin lance alors un Lumière Sacrée de 18000 PV, le tank remonte à 28000, mais Le Recousu retape déjà le tank pour 27000 points de dégat. Il reste 1000 PV à notre malheureux tank, que le paladin soigne alors, quelle chance, d’un Lumière Sacrée de 20000 PV. Ouf, il reste 21000 PV au tank. Et là Le Recousu abat son poing sur notre tank pour 23000 points de dégats. PAF ! L’est mort le tank. Le problème de cet exemple est qu’en plus d’être seul notre Paladin s’intéressait plus de soigner son overheal que son tank et attendait les dégats pour soigner. Résultat : un overheal très faible et un tank mort. Qu’aurait-il dû faire ? Que font en réalité tous les paladins dignes de leur classe, informés et qui savent jouer ? Il font du soin préemptif, cela signifie que du fait du temps que prennent leurs sorts pour être lancés, ils débutent leur lancement avant que des dégats aient été réellement portés et spamment pour maintenir en tout temps un temps de réponse en soin le plus court possible servant à récupérer tous les dégats occasionnés. Dans le cas de l’exemple ci-dessus, un bon paladin soin aurait casté ses Lumière Sacrée sans arrêt, quel que soit le nombre de PV effectif du tank, en prévention des immondes et énormes baffes que Le Recousu porte. Le taux d’overheal serait alors monté en flèche, mais le tanks aurait été maintenu à son maximum de PV sans interruption ou presque, lui permettant de tenir la rencontre et de faire son boulot. C’est une logique aux antipodes de celle d’un druide, bien sûr, pour qui l’overheal n’est jamais compté que sur ses soins directs qui restent rares et ponctuels : si recount ou WWS comptabilisaient l’overheal réel des druides, on constaterait qu’ils sont en réalité les pires overhealers de toutes les classes avec au moins 200% d’overheal ^^ (EDIT 10/2009 : Recount prend désormais en compte l’overheal des druides et cette information se confirme, je tourne constament entre 70 et 80% d’overheal).

Moralité : l’overheal, çay le bien (ahem).

Plusieurs classes de personnages signifient plusieurs designs et plusieurs styles pour permettre aux joueurs de soigner dans World of Warcraft avec variété. À la fin d’une soirée de raid, le soigneur a-t-il sauvé la vie du tank ? A-t-il sauvé celle des membres du raid ? Les Boss sont-ils tombés ? C’est ça, et seulement ça, l’indicateur de performance d’un soigneur : sauver des vies.

Publicités

12 Réponses to “Overheal : le paladin en cause”

  1. Chryséis 26 mai 2009 à 18 h 06 min #

    Bonsoir ! Je passe pour te dire que j’adore ton blog ! ^^ Ca fait du bien de voir qu’il y a un super justicier sur Kirin Tor qui défend la veuve, l’orphelin et les paladins !

  2. Ccelenn 27 mai 2009 à 13 h 07 min #

    Je te remercie pour ton passage et tes encouragements ^^

  3. karanz 29 mai 2009 à 9 h 37 min #

    Vraiment gg pour le blog il est trés intéréssent et personnellement sa m’est arriver (main pala heal^^) mais les gens avec qui je jouais mon presque tous défendu quand j’ai poser mes arguments et cassage de l’autre heal^^ car mème avec l’overheal énorme je healé le raid et le tank en mm tps(guide de lumière+jugement de soin^^ en 25 ne pas négliger) et justeune question quel kiki est le meilleur? Et est ce que l’overheal prodigué au tank par le guide est compter? Merci et au revoir

  4. Ccelenn 29 mai 2009 à 12 h 45 min #

    Attention au kiki hein ! :p Le meilleur ? Je dirais qu’en jeu recount est super efficace, il permet d’avoir une idée de ce qui se passe. Hors jeu, Wow Web Stats (un site francais) est incontestablement plus instructif, mais il faut savoir où et quoi chercher. Merci et à bientôt ^^

  5. Yun 22 juillet 2009 à 9 h 11 min #

    Très bon article, qui permet de remettre les pendules à l’heure. La moralité est toujours la même : ne pas la ramener quand on ignore tout. Et que le vrai résultat est là : a-t-on atteint notre objectif ?
    Je rajouterais qu’il est vrai que l’on ne trouve jamais que ce que l’on cherche. Le secret est donc de « savoir » chercher dans les stats infinies prodigués par des addons comme recount

  6. Arbrecoeur 23 juillet 2009 à 14 h 50 min #

    Ton article devrait être la référence de tous les soigneurs de Wow. J’ai toujours pensé que ces comparaisons entre soigneurs étaient assez futiles. Un jour, lors d’un raid 25 à Naxx, un gars trouvait que mon heal n’était pas au top pour un chaman heal stuffé comme j’étais, j’allais lui répondre vertement quand le pala off de la guilde m’a mis en privé « Laisse-le dire, toi au moins tu heales au bon moment et tu es attentif à tout. » En effet, comme tu le dis, le seul but du soigneur est de sauver des vies, et chaque mort nous touche car on se remet alors en question.

  7. Karynne 26 août 2009 à 8 h 02 min #

    Merci pour cet article que de bonnes choses expliquées ^^

    Qui n’est pas tombé sur des gens que l’on soit DPS ou heal qui utilisent le kiki metter comme arme alors qu’ils ne font pas la différence de classe.

    Vive Piou Piou !!!!!!!

  8. Paladium 26 octobre 2009 à 11 h 34 min #

    excellent article, merci !

  9. Ccelenn 26 octobre 2009 à 15 h 06 min #

    Cela faisait un bail que je n’étais pas repassé par cet article, c’est l’occasion pour moi de venir y confirmer ce que je pressentais : l’overheal du druide vaut bien celui du paladin ^^

    Merci pour vos commentaires sympathiques, Yun, Arbrecoeur (coucou ^^), Karynne et Paladium, je n’étais pas sûr que ce genre de considérations étaient vraiment les bienvenues dans notre monde d’AOE à tout va et de bourrinage à gogo.

  10. yemmip 19 novembre 2009 à 10 h 26 min #

    En tant que palaheal… Je te dis merci pour cette belle note.

    ça me rappelle une sortie au nexxus héro. Une instance « farmable », bien moins chiante que d’autres (Occulus pour ne pas le citer).
    2DK, un Chamy et un guerrier dps. Et moi en palaheal.
    Après 2 wipes « stupides », on fait le second combat contre le boss qui se démultiplie…
    C’est chaud tendu, le shamy et un DK y restent…
    Je termine le combat OOM, (avec des impos, popos et autres) le boss down. Le shamy m’a qd même wispé un petit « heal… » après être mort.

    Alors qu’on m’a tjrs dit et répété « un dps meurt ? c’est pas grave, dès lors que le tank est toujours en vie »…

    Et je ne m’attarde pas plus sur un last fight à Naxx25, sur le boss final… ou on m’a reproché de pas healer assez un offtank qui ne prenait jamais de baffes…
    Bref…

    Sympathique blog, sur cette nouvelle plateforme que je découvre, je viendrais y faire un tour plus souvent 🙂
    ++

    Yemmip (dans la blogosphère) ou Z€ldan sur KT…

  11. kykya 18 août 2010 à 14 h 33 min #

    super blog, merci a toi de remettre les pendules à l heure.

    je me permettrai de rajouter pour notre défense de paladin (j’ai arréter de le jouer car manque de temps irl. pala heal main) que même si on compare 2 paladin heal, on aura de style de jeu différents, donc 2 façons de healer différente même si la base est la même.

    j’ai rien à caché: kykya (eldre thalas, pala Heal/tank), voir armurerie, j’ai fais le choix qui parait étrange pour certain de me gemmer casiment full intell, pour avoir un max de critique ( unbuff, je suis à 34%, en buff raid je frole les 45% voir plus). Tous les healers de raid m’on di: kyky tu es un ‘con’ à quoi sa te sers….tu overheal à mort ect…. (link du kiki…).

    Et ben en raid je suis toujours affecté au mt1 ou mt2, et lorsque je balance un heal, j’ai un temps d’incant, comme tu l’a expliqué, on essai d’anticiper, mais là où j’ai un ptit avantage, c’est que un heal sur 2 critique donc je fais certe de l’overheal en masse, mais mon tank est toujours là en fin de combat et à reçu 50% de heal critique.

    voila alors arrétez s’il vous plait de comparer les heals/ degats chaque classe est unique et ce qu il faut voir c ‘est pas le kikimetre mais le boss tombé en fin de raid.

  12. Ccelenn 19 août 2010 à 0 h 44 min #

    Le temps passe, les patchs se succèdent et les bonnes recettes perdurent on dirait.

    Bon jeu ^^

    -Cc

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :