To lead or not to lead ?

22 Juin

lechefQuel est le rôle du « lead » dans un groupe d’instance de World of Warcraft ? Je me pose la question parce qu’il m’arrive souvent « d’avoir le lead » en tant que tank, mais… est-ce seulement pour marquer les ordres de priorité des cibles ou bien s’attend-t’on à ce que je « gère » la stratégie d’avancée du groupe ?

Ayant longtemps joué voleur en instance et en raid, je me suis toujours mis à la disposition du « leader » afin de DPS selon les priorités et les rythmes imposés. Cela m’a toujours paru normal et logique. En instance, traditionnellement le tank a ce rôle et c’est lui qui impose le rythme et la façon de gérer les mobs (s’il n’est pas qu’un robot, il fera bien sûr attention à rester en contact avec les autres membres de « son » groupe et en particulier des casters pour leur permettre de régénerer leur mana quand nécessaire). En raid, tout le monde a un rôle bien défini et suit la stratégie proposée par le « raid leader ». Du moins, jusqu’à ce qu’un conflit d’opinion surgisse.

World of Warcraft ne m’apparait pas vraiment (hélàs) comme un jeu de groupe mais comme un jeu d’individus obligés de se grouper sans avoir aucune idée de ce que ça impose : savoir qui peut faire quoi, et comment, savoir qui dirige, et pourquoi, etc. Le fait est qu’il n’y a jamais qu’une seule façon de faire les choses, il n’y a jamais qu’une seule stratégie possible pour abattre tel ou tel mob ou pour passer tel ou tel boss de raid, il existe toujours plusieurs options et celle de la composition du groupe/raid en est une et non des moindres. Et c’est la raison pour laquelle il existe un « chef » : le chef ne détermine pas la seule façon de procéder, il impose celle qu’il connait et qu’il maîtrise.

Lorsqu’un membre du groupe s’oppose à ce qu’on procède comme le « leader » le demande, cela provoque inévitablement le bordel, la perte du « lien de communication direct » qui unit les membres du groupe et augmente considérablement les risques de « wipe« , c’est donc il me semble à éviter formellement. Ce qui n’empêche pas de parler directement avec le « chef », en privé, afin d’expliquer pourquoi on s’oppose à la stratégie prévue et de trouver un terrain d’entente : nul n’a la science infuse, comme on dit. Et certainement pas moi. Mon point de vue, et j’espère le partager : lorsqu’on est pas d’accord avec le leader d’un groupe/raid, d’abord on reste humble et on se dit qu’on ne connait pas tout, ensuite on reste humble et on se dit qu’il a une expérience qu’on a pas, on continue en restant humble en faisant ce qu’il dit et en étant curieux d’apprendre une façon de faire qu’on ne maîtrise pas ^^ Et si finalement on avait raison et que « ça ne passe pas » —> /w leader « Dis ? J’ai une idée… »

Je n’ai pas de leçons à donner dans World of Warcraft, étant encore loin d’être le tank que j’aimerais être, mais pourtant s’il vous plait… respectons-nous. Merci d’avance 🙂

Publicités

3 Réponses to “To lead or not to lead ?”

  1. Arbrecoeur 22 juin 2009 à 13 h 17 min #

    Un billet d’humeur ? Je reste sur ma faim. Tu soulèves quand même un problème intéressant.

    Afin d’éviter des soucis, il faut un un leader et une fois qu’il est désigné, on suit « aveuglément » ses consignes. Cela permet de savoir sur qui gueuler quand on wipe ^^ Pour les raids, il vaut quand même mieux que le raid leader ne soit pas tank car il a déjà assez de choses à faire. Dans la pratique, force est aussi de constater que les tanks refusent souvent leurs responsabilités et laissent le soin à quelqu’un d’autre de diriger la manoeuvre. Ce genre de comportement n’est pas déjà en soi rassurant. Bref, Wow est une grande aventure surtout en pick up.

  2. Ccelenn 22 juin 2009 à 16 h 10 min #

    J’ai constaté, comme toi, mais c’est très récent, que oui certains tanks refusent le « lead ». J’ai également constaté que ceux-ci se défaussent de leur responsabilité de la gestion du bon déroulement des rencontres au profit des soigneurs (soigner est devenu *le* rôle difficile) : ils foncent dans les packs de mobs et c’est au soigneur de se débrouiller pour que tout le monde reste en vie. Simplement parce qu’ils « peuvent » garder l’aggro d’un pack sur eux ne signifie pas qu’ils le doivent…

    Enfin, à un certain niveau de stuff le challenge des rencontres en instance héro est souvent minime et je comprend aussi qu’un groupe bien équipé peut passer à travers en bourrinant : il faut monter des rerolls et souvent rejouer à bas niveau pour se rendre compte que les instances ne sont pas faciles en elle-même et prendre du plaisir à se débrouiller avec ce qu’on a ^^

  3. mouton 22 juin 2009 à 18 h 19 min #

    perso, ca ne me dérange plus de lead, contrairement a une époque, je me suis rendu compte qu’on était rarement mieux servis que par soit même… Surtout en tank.
    En équilibre, j’ai plutôt tendance a laisser ma place par contre, mais si personne ne se devout, je peut le faire, ça ne me dérange pas plus que ça

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :