Patch 3.2 : gros changements pour les druides

23 Juin

Le druide ne sera pas épargné par les changements du patch 3.2., mais si sa version ours s’en sort avec à peu près aucune modification… il n’en va pas de même de l’arbre de vie qui, pour sa part, écope encore d’une longue série de nerfs.

druid_HybridLes détails des changements apportés aux trois spécialisations des druides après la coupure.

Tout d’abord, un inédit.

Oui, vous ne rêvez pas malgré les apparences. Arrêtez d’écarquiller les yeux, ça ne sert à rien. Non, ne recommencez pas lorsque vous aurez enfin réalisé que cela vous donnera encore un autre moyen de dépenser votre précieux cooldown de potion en combat.

  • Innervation : durée réduite à 10 secondes, cooldown réduit à 3 minutes. Cela signifie que votre régénération sera de moitié celle d’avant, mais que vous pourrez aussi utiliser cette compétence deux fois plus souvent. C’est une excellente solution pour corriger les problèmes de mana en arène et cela n’affectera pratiquement aucun druide en PvE pourvu que ceux-ci apprennent à utiliser l’innervation beaucoup plus tôt dans le combat. En arène, fini les combats qui durent trois heures à cause des innervations des druides féral sur les prêtres…
  • Glyphe d’innervation : durée réduite à 10 secondes. Cela vient s’adapter à la modification préalable.
  • Ecorce améliorée : Ne donne plus une résistance améliorée aux dispells mais réduit les chances que l’ecorce soit dispell par 35/70%. Encore une modification affectant le PvP et non le PvE.

La modification suivante, par contre, me fait vraiment pitié… Je suis habituellement vendu à tout ce que fait Blizzard, mais là, je suis frustré :

  • Fleur de vie : le soin final qui se produit lors de l’éclosion est réduit de 20%, sur la base du sort mais également sur le bonus obtenu par la puissance des sorts du lanceur. A priori, il s’agit encore d’un nerf JcJ/PvP ciblant plus particulièrement nos amis les Boomkins (les chouettes, les poules, vous savez, ces machins à poil un peu ridicules sur lesquels on aime bien s’appuyer en raid pour leur incroyable présence, puissance, utilité…) en arène, mais c’est clairement aussi un nerf PvE : même si les soigneurs continuent souvent à stacker 3 fleurs et à les faire rouler sur les tanks, ce qui limite l’importance de ce nerf, ça fera quand même pitié de voir les chiffres des blooms critiques ne plus atteindre les 14-16 K buffé en raid.
  • Toucher surpuissant : augmentera aussi les effets des bonus aux soins sur Nourrir de 10/20%. Si quelqu’un me dit qu’il utilise actuellement le Toucher guérisseur en-dehors de la macro toucher+rapidité en PvE, je le brûle immédiatement sur le grand autel de mon incompréhension. En revanche, une fois cette modification apportée  le paladin aura un nouveau concurrent de taille pour venir le déloger de sa place de meilleur soigneur monocible/tank, tout spécialement si le druide glyphe son sort nourrir et possède 3/3 à la graine de vie (Source forum Elitistjerks).

Bref, s’en est fini des soins, voici venu le temps de nos compères chats qui écopent eux aussi de leur lot de misère :

  • Mutilation(félin) :  les dégats de base sont réduits de 11% sur les rangs 4 et 5, le bonus dû à la puissance d’attaque reste inchangé.
  • Griffure : les dégats de base initiaux et périodiques sont réduits de 7% pour les rangs 6 et 7, le bonus dû à la puissance d’attaque reste inchangé.
  • Déchirure : les dégats de base ainsi que les dégats par point de combo sont réduits de 6% pour les rangs 8 et 9, le bonus dû à la puissance d’attaque reste inchangé.

PAF ! dans les dents. Le DPS des chats étant uniquement basé sur leur habileté à maintenir leurs debuffs sur leur cible, ce qui représente le gameplay le plus difficile du jeu avec celui des démonistes affliction, on peut s’attendre à ce qu’il baisse dès l’avènement du patch 3.2. Mais pas de panique, il semblerait que ces modifications soient apportées parce que nos compères chats réussissent particulièrement trop bien à Ulduar sur certaines rencontres, mieux en tout cas que d’autres classes dites « pures ». En fait, d’après des calculs réalisés par des commentateurs d’EJ, cela ne représenterait au final qu’une perte d’environ 2%…

Mais c’en est pas finit des chats :

  • Balayage :  le pourcentage des dégats accordés par l’arme est réduit de 260% à 250%.
  • Lambeau : les dégats de base des rang 8 et 9 sont réduits de 10%, le bonus dû à la puissance d’attaque reste inchangé.

Sic. Bip, bip, bip… y’a plus personne, désolé, je ne suis plus là…

Allez, on s’attaque à l’ours maintenant, voyons comment Blizzard s’en charge dans ce fichu patch 3.2 :

  • Défense sauvage :  lorsque le druide gagne ce buff, l’animation ne le fera plus se tenir debout.

Yeepee ! Bon, au moins les druides pourront aussi désormais voir leur barre de mana lorsqu’ils seront en forme d’ours ou de chat. Mais nombre d’entre nous la voit déjà grâce à nos interfaces modifiées par des addons comme XPerl ou Pitbull.

Bonne journée quand même les druides.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :