L'Épreuve du Croisé : les champions de faction

11 Sep

colisee

Le troisième « boss » de l’Épreuve du Croisé, le raid à 10 joueurs du Tournoi d’argent dans la Couronne de clace, est en fait un « event » similaire à un match d’arène, à ceci près que les compétiteurs ne sont pas de vrais joueurs, intelligents et adaptables, mais des programmes et c’est bien là leur faiblesse car cette rencontre à vraiment été programmée de main de maître par les concepteurs de World of Warcraft.

Il n’est pas réellement possible d’élaborer une stratégie fixe et fiable pour passer à travers cette rencontre, le hasard et le chaos étant de mise il va plutôt falloir aller chercher du côté de chacun des membres du raid pour mettre en péril l’ordre et la logique toute mécanique des champions de faction cherchant à mettre le chaos dans nos rangs sous couvert de leur apparent désordre.

Mais quelques astuces pourront nous aider, voyons cela ainsi qu’une vidéo après la coupure…

colisee-des-croises

Tout d’abord, notez que les champions de faction, au nombre de 6 en raid 10 et 10 en raid 25, vont choisir des cibles aléatoirement dans le raid. Ils vont utiliser toutes les compétences et tous les talents disponibles dans leur arsenal, autant de sorts que les joueurs PvE que nous sommes ont parfois même fait disparaitre de leurs barres d’actions. Il va donc nous falloir réapprendre à jouer notre classe de personnage et nous battre avec leurs propres armes (qui sont en fait les nôtres aussi, donc) : incapacitants, ralentissants, contrôles… Prenez en compte le fait que ces sorts sont sujets aux rendements décroissants et qu’ils seront donc de moins en moins efficaces au fur et à mesure qu’ils seront utilisés sur un même champion.

Il va donc falloir concentrer nos forces sur une cible et rester accroché à cette cible tous ensemble jusqu’à ce qu’elle soit morte, tel les pitbulls accariâtres, bien humain eux, que l’on rencontre quotidiennement en BG. Nous devons prendre un soigneur opposé et le burst jusqu’à ce que mort s’ensuive, pas de quartier ! Puis régler le compte du second healer de la même manière, c’est ça l’objectif prioritaire au début du combat.

Pour y arriver, chacun devra fouiller dans les tréfonds de son grimoire pour se souvenir des possibilités de son personnage. Les contrôles, mais aussi les dispells sont indispensables pour vaincre, et des dispells… il y en aura plein à faire. Entre les malédictions du démoniste adverse, les maladies du DK, les poisons du rogue ou même la bubulle du Paladin (dispellable par nos doux amis les Prêtres –Dissipation de masse-), il y aura de quoi occuper tous les casters de notre raid en plus du DPS normal. Chacun doit apporter sa pierre à l’édifice selon ses capacités. Oh, et on compte sur le tank pour stopper, assommer et interrompre aussi puisqu’il n’aura rien à tanker à proprement parler.

N’oublions pas que nous sommes les seuls à savoir nous organiser et à travailler de concert : les champions de faction ne le peuvent pas, leur pseudo-stratégie est déjà écrite par des « 0 » et des « 1 » quelque-part sur notre disque dur.

  1. Gardez les CaC occupés le plus possible
  2. Les DKs doivent utiliser leur Poigne mortelle sans arrêt sur le rogue, le guerrier, le paladin vindicte et le DK pour les emmener hors de portée du raid et/ou les ralentir. Il faut contrecarrer leur mobilité en les ralentissant ou en les assommant.
  3. Lancer des Typhons et des Orages de façon défensive pour garder les champions hors de portée de vos soigneurs
  4. Si plusieurs champions se rejoignent sur un membre du raid, leur faire un fear de zone
  5. Les dispells offensifs sont obligatoires : les chamans doivent purger, les prêtres et les druides dispeller, etc. Parmi ce qui est important d’ôter à l’ennemi : HOTs et Boucliers de Terre.
  6. Si vous avez un bijou PvP, c’est le temps de le sortir du placard.
  7. Plus vite vous aurez éliminé un champion adverse, plus simple deviendra la rencontre : utilisez Héroïsme/Furie sanguinaire dès le pull.

pretressePour les prêtres spécifiquement : courrez et soignez en même temps, survivez. Pas de brûlure de mana ou de contrôle d’esprit, mais des Dissipation de masse dès que 3 PNJ sont ensemble, des boucliers sur les joueurs ciblés. Vérifiez vos cooldowns, les utiliser dès que up : Cri psychique à chaque CD, Suppression de la douleur, Esprit gardien, ça sauve des vies.

treeform_druid_330Pour les druides spécifiquement : utilisez vos Cyclone défensivement pour vous protéger, les Sarments pour isoler et maintenir à distance, lancer vos HoTs en tout temps. Passez en félin pour fuir, en ours pour vous protéger en dernier recours, ne restez pas planté comme un arbre mort. Oh, et Emprise de la nature en tout temps sur vous-même…

wowpaladinPour les paladins spécifiquement : ayez votre marteau près à assommer un champion, utilisez-le à chaque CD. N’hésitez pas à faire des Mains de sacrifice ou des Sacrifice divin suivis d’une bubulle pour aider à protéger le raid. Il peut arriver que les champions se retrouvent à plusieurs sur une même cible… protégez-la, même si vous êtes vindicte.

Pour les chamans spécifiquement : c’est le moment de reconfigurer vos quatre totems, utilisez le Totem de lien terrestre, le Totem de purification et le Totem de glèbe au moins. Foncez dans le pack de champions et castez vos totems, recommencez plus loin, et continuez dès que nécessaire. Il vous faudra aussi aider à interrompre avec la Cisaille de vent et si vous pouvez également glisser des Horions de givre sur des DPS ennemis chassant un soigneur… c’est bon à prendre.

Un haut fait avec ça ma p’tite dame ?

Pourquoi pas, mais il va falloir bûcher avant ^^ Pour les pires d’entre-nous, les masos ou les sadiques, un haut fait est réalisable dans cette rencontre. Il s’agit de se faire plaisir en temporisant le combat entre chaque décès de champion de faction pendant 60 secondes. Ce haut fait se nomme La résilience va arranger ça (10 joueurs).

Bon courage.

Il ne nous reste plus qu’à voir comment ça se passe en situation. Voici une vidéo explicative de la rencontre (à 25 par contre), dont la narration en anglais indique plusieurs astuces et recommandations dont je me suis inspiré pour écrire cette page sur l’Épreuve du Croisé.

Bon, c’est bien tout ça. Mais…

On y gagne quoi ?

Haha ! Ce sont les loots qui vous intéressent ? Ils valent le détour et les efforts nécessaire pour vaincre les Champions de faction. Voici les tables de loot de L’Épreuve du Croisé : Champions de faction pour les raids 10 en mode normal et héroïque.

Loots, Épreuve du Croisé, Champions de la Horde, mode normal :

Loots, Épreuve du Croisé, Champions de la Horde, mode héroïque :

Les loots pour les courageux de la Horde plus tard.

Demain.

Enfin… ca va venir quoi ^^

-Cc

Publicités

2 Réponses to “L'Épreuve du Croisé : les champions de faction”

  1. Skulleen 6 novembre 2009 à 9 h 58 min #

    Merci Cc pour cette explication, je me suis permis de la mettre sur le Forum des Clampins (http://lesclampinsdabord.xooit.com/t160-EdC-L-epreuve-des-Croises.htm) avec un lien vers ton article.

    Si cela te dérange, je l’enleverai.

    ++
    Skulleen

  2. Ccelenn 6 novembre 2009 à 14 h 14 min #

    Au contraire Skulleen, je suis flatté Oo.
    Et puis ça me fait repenser que j’ai depuis longtemps une page plus détaillée sur les caractéristiques des adversaires de cette rencontre à terminer…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :