Paladin, gros malin

19 Sep

paladin_bcDepuis que je suis allé dépanner à Naxxramas 10 en soin avec mon Paladin la semaine dernière, j’ai repris goût au jeu en plaque et je n’ai de cesse depuis quelques jours que de trouver de l’équipement de tanking pour lui. Comme j’ai également monté le métier de Forgeron, j’ai déjà pu me faire moi-même des parties de mon armure, mon bouclier et même de nouvelles chasses de gemme dans mes brassards ainsi que dans ma ceinture : bien pratique. Ne reste plus qu’à mettre ça à jour avec les drops en instance et en particulier à l’Épreuve des champions.

Tanker en paladin… non mais quelle blague !

Plusieurs modèles de construction des arbres de talent sont possibles pour tanker pourvu que les talents-clefs soient pris. On peut s’orienter plus sur l’utilité en raid avec un template comme celui-ci, préconisé pour Ulduar par exemple, ou bien axer ses ressources sur les critiques -et donc les dégats et la menace- pour le contenu pré-Ulduar avec ce template (qui est celui que j’utilise présentement).

Une vraie blague, donc.

La menace monte tellement vite et tient tellement fort sur les packs que c’est à en dégouter définitivement de tanker avec ma druidesse en ours comme je le fais de temps en temps. Même à un niveau de stuff très inférieur, je tank mieux, disons-le carrément, que mon oursonne. Bien sûr la capacité de mon paladin à mitiger les dégats est encore bien moindre, mais cela peut vite se compenser par la présence d’un très bon healer comme lorsque je fais appel à l’un des soigneurs de ma conjointe. Enfin, sa patience et sa bonne volonté aident aussi beaucoup (hin hin hin) ^^

Je vais donc, pour un moment encore, me concentrer sur le développement du Paladin en tank et mes expériences d’hier à Azjol-Nérub, Gundrak, Drak’Tharon, Nexus, Fort Pourpre et l’Épreuve des Champions (eh oui, en héroïque aussi grâce au puissant heal dont je disposais) vont me permettre d’aller encore plus loin dans la maîtrise de ce personnage qui est, vraiment, très plaisant à jouer et auquel j’ai déjà pu acheter ses premiers objets avec des emblèmes de conquête (un excellent collier, le Collier de la fougue infaillible, et surtout le Libram du bouclier saint qui vient remplacer cet odieu petit Libram qu’on est obligé d’aller chercher aux Grisonnes si l’on ne fait pas de PvP).

DK c’est cheaté qu’ils disaient ?

Naaaaaa….

Paladin ! Ça c’est cheaté. Et puis ça brille un paladin… ^^

Bon jeu !

-Cc

Publicités

2 Réponses to “Paladin, gros malin”

  1. mouton 19 septembre 2009 à 16 h 33 min #

    vui, palatank, c’est super sympa, je confirme. Le seul truc qui gene, c’est pas tant le cycle, ça vient tout seul, c’est les points de vie au debut et le manque de def…Mais ça vient vite.
    Pour avoir jouer druide feral un pour tester, le palouf protect est une rolse royse … Même pour le leveling, je l’ai fait du niveau 20 au 80 en protection, que du bonheur.

    La je monte un nouveau dk sur mon serveur pour tanker cette fois ci , a titre comparatif

  2. nekhen 19 septembre 2009 à 23 h 21 min #

    A une époque j’etait drood tank, et puis les nerf successifs m’ont lassé et j’ai reroll palprot pour la 3.2 (le nerf esquive annoncé m’a décidé)
    Je regrette clairement de ne pas avoir fait ce choix plus tot 🙂

    Apres si on veut jouer a qui est le plus cheat, je trouve que le dk est loin devant le palprot;
    Notament grace a la multitude de micro-cd qui lui permettent de survivre au coup « spéciaux » des boss / pic de degats, bien mieux que nous (a part protection divine, et dans certains cas courroux vengeur, le palouf n’a pas tellement de cd)

    Sans compter que le DK a tout un tas d’interupt/silence, qui font passer mon marteau de la justice pour un skill un peu weak…

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :