C'que j'peux être nul…

21 Sep

sinécureAzjol-Nérub, mode héroïque.

Mon Paladin est réquisitionné pour tanker, on me tp et nous entrons dans l’instance. Un rogue pull le premier pack, il se prend des dégats, je récupère… Je pull ensuite le premier pack d’adds contenant un gardien juste avant le premier boss, dégats de poison sur le groupe, aggro du rogue qui DPS autre chose que la TdM, suivie d’une aggro du soigneur qui soigne le rogue à fond et en oublie les autres, dont moi…

Wipe.

On reprend les mêmes et on recommence. Littéralement.

Re-wipe.

Là le soigneur annonce : « Comment voulez-vous que je soigne si c’est moi qui tanke ?! »

Une chance que le boss n’était pas tombé, pas d’ID. J’ai dis au-revoir à la charmante compagnie et j’ai pris mes cliques et mes claques. Dans la seconde qui suivit je tombe sur une annonce pour un GT4 héro avec timer. Je postule ^^

Le groupe est déjà complet, je me TP à Dalaran et prend le portail pour les Grottes du Temps où sont déjà rendus 3 autres membres du groupe. Je prend la quête à Chromie (eh oui, première fois que ce perso vient là), je zappe les boites en bois et je finis par me buffer sous le porche de la ville (bouffe endu 40 et Flacon de sang de pierre).

Comme le dernier membre du groupe est encore à Forgefer, on commence sans lui. Premier pack, deuxième pack, les mobs s’enchainent malgré le fort DPS du rogue et du chaman élémentaire présents. Premier Boss, une formalité. Second boss, à peine remarqué. Nous passons par l’hôtel de ville et affrontons le troisième boss sans plus de difficultés.

Dans le goulet les choses se corsent, on me pousse à aller vite, toujours plus vite, pourtant on est déjà pas mal en avance. Bref, je commet une ou deux petites erreurs  en laissant passer une goule ou un autre élite mais je les rattrappe de justesse avant qu’ils ne tuent quelqu’un. Puis nous atteignons notre but : le boss optionnel. La chaman élém. lui balance une boule de lave comme j’en avais encore jamais vu (littéralement, donc) et se prend une grosse baffe : paf, morte. Le reste du combat est plus tranquile et conventionnel ^^

Je passe sur Mal’Ganis le boss final qui n’a pas posé plus de difficulté.

Mais pourquoi est-ce que je raconte ça?

Parce que certains joueurs nous font douter. Certains joueurs incompétents et ignorants sont tellement imbus de leur personne, fiers et orgueilleux qu’ils n’imaginent même pas qu’ils puissent être la cause des problèmes des autres. Je l’ai vu hier avec ce Chevalier de la Mort qui tankait Koralon en spé ambi avec deux armes à une main et qui m’a inspiré ce post, et je le revois encore aujourd’hui avec ce « soigneur » qui pour faire bonne figure au sein du groupe n’a pas trouvé mieux comme argument que de détourner l’attention en accusant quelqu’un d’autre plutôt que de se remettre en cause lui-même.

Bon, je suis loin d’être le meilleur joueur de WoW, mais être obligé d’arpenter les instances héroïques en pick-up pour se trouver un équipement de base… c’est vraiment pas une sinécure ^^

Bon jeu !

-Cc

Source image :  Serial Loser de Pierre Hanot, Mare Nostrum.

Publicités

2 Réponses to “C'que j'peux être nul…”

  1. Gaorl 21 septembre 2009 à 18 h 52 min #

    Courage, c’est pour ça que les guildes sont faites, et le PU, très vite on reconnait les bons et les autres et on ne va plus avec eux. Quand tu tankes ou soignes, tu as toujours le choix 😉

  2. mouton 21 septembre 2009 à 23 h 33 min #

    c’est clair qu’en tank et soin, tu a toujours le choix, et ça c’est le pied (me fait chier en dps maintenant, pourtant j’ai un dps tout moisi, a peine 2k5)

    Je te rassure, les perso feseur de leçon qui te casse un raid entier par ce que le bump aoe lui monte son dps (pas tres haut ceci dit), j’en ai vu. . . étrangement c’était le chef du clan ou j’était, et il s’en fait viré de son propre raid …

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :