Les boulets de Medivh #6

21 Oct

bouletJuste avant le reset des IDs se trouvent souvent des raids de dernière seconde pour aller tâter du Koralon ou faire un run rapide jusqu’à Kel’Thuzad. Et c’est ainsi que je me suis retrouvé groupé pour le Caveau d’Archavon que j’avais zappé toute la semaine. En réalité, plus le temps passe et moins j’ai le goût d’aller en instance / raid pick-up et ce qui c’est passé hier n’est pas pour m’encourager à y revenir plus souvent ^^

Me voici donc frais et pimpant dans les couloirs de la forteresse du Joug d’hiver. Comme d’habitude,  une personne éprouve l’envie pressante de faire les trashs avant que tout le monde soit présent mais comme aujourd’hui tout le monde est sur-stuffé ce n’est heureusement plus un problème et les trashs tombent même avec trois DPS. Encore faut-il qu’un ou deux soigneurs soient présents… mais, j’arrive de justesse sur le premier trash, ouf .

Puis nous voilà face à l’ami Koralon, mais nous en saurons plus après la coupure ^^

Pas de TS.

Pas de rappel de la stratégie.

Un groupe de raid de 24 joueurs disposant de 2 tanks et 4 soigneurs.

Plusieurs personnes s’étaient inquiétées qu’il manquait peut-être un ou deux soigneurs mais Harto, le « chef de raid », avait décidé que ça passerait comme ça (comment avait-il analysé cela ? aucune idée). Sur ce, il désigne comme MT1 un chevalier de la mort originalement nommé Deika qui, prenant son rôle très à coeur, s’empresse (oui encore !) de s’avancer dans la salle et de puller le boss.

Le raid le suit vers le centre de la pièce… il n’aurait peut-être pas dû ^^

Le boss sur les talons, Deika emmène Koralon vers le fond de la pièce. Et là c’est le drame : le boss se retourne vers le raid, descend la vie d’au moins la moitié des joueurs à 40% et en tue 3 ou 4. Là, comme ça, Paf ! À 3 secondes dans la rencontre… Je lance des récup et des croissances, je vois un autre joueur tomber, j’en prompte un autre, mais quels que soient mes efforts nous tombons comme des mouches et je me décide donc à quitter les lieux au plus vite pour éviter l’inévitable wipe qui pointe son nez (oui, j’ai un peu de « nez » pour sentir ça).

Au retour, sans surprise les messages fusent.

« Pas de heal ! » ou « Pas assez de heal !« , ou encore « Mais ils foutent quoi les heals !« .

J’ai ri (rhoooo, messante fifille !).

Mais quand j’ai entendu le « chef de raid » lui-même confirmer que ça manquait de heal, l’envie subite de leur dire que ca manquait surtout de tank m’a prise (et je n’ai même pas abordé le thème du DPS qui ne se sort pas les fesses du feu et reste-là bien planté dans les flammes en attendant qu’un soigneur lui permette de résister, il est tellement nécessaire… lui-là et pas un autre). Mais bien sûr, personne n’a compris…

Alors lorsque je les ai entendu dire qu’ils allaient chercher deux soigneurs supplémentaires, je leur ai suggéré d’en chercher carrément trois, j’ai tiré ma révérence et leur ai souhaité bonne chance pour leur raid.

Et c’est là, dans ces moments de grande solitude, que les réels boulets se dévoilent.

boulet_Ploflaw

Ploflaw était le soigneur « principal » assigné au MT1. Je n’ai pas pris la peine de lui répondre mais ça fait vraiment du bien de savoir que des gens qui n’ont même pas le niveau de stuff « normal » pour être ici (c’est du pallier 9 quand même) compensent par une maîtrise parfaite de la rencontre ^^

-Cc

Publicités

4 Réponses to “Les boulets de Medivh #6”

  1. kreum 21 octobre 2009 à 19 h 30 min #

    Une chose a dire.
    LOL

  2. Arbrecoeur 21 octobre 2009 à 22 h 24 min #

    A ce rythme, tu vas pouvoir écrire un livre sur « Les charmes du pickup wowien » ! 😉

  3. Skulleen 22 octobre 2009 à 11 h 12 min #

    Il ne faut plus mettre en commentaire dans la recherche de groupe « need boulet pour mes récits » 🙂

    Au plaisir de rejouer ensemble 😉

  4. Lil 22 octobre 2009 à 12 h 18 min #

    1 soigneur pour 6 joueurs…. c’est pas 1 pour 5 qui est conseillé d’habitude ? C’est plus, pour les big boss ?

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :