Samedi bien, pas vous ?

8 Août

08h30.

En caleçon, torse nu, la chaleur accablante de Montréal vient me saisir à la sortie du lit ce samedi matin. J’étouffe. Je mets mon ventilo en marche, je le place près de mon ordinateur et je pars pour la cuisine me faire un petit déj’ rapide que je rapporte sur un plateau et pose juste devant mon écran.

Je m’installe.

J’ouvre Chrome, je lis quelques lignes sur Lemonde.fr, je regarde mes e-mails et je me connecte à Battle.net. Je répondrai plus tard.Demain. La semaine prochaine. Ou jamais…

Alors, je commence par lequel ?

Une journée complète tout seul, bien tranquille à la maison, personne à gérer, j’en ai besoin aujourd’hui ça tombe bien. Je loade ma prêtresse elfe de sang Dounetchka et l’engage illico en heal dans une instance normale de Cataclysm. Quelques nouvelles pièces plus tard, je la teste en spé Ombre dans un BG. Catastrophe, mon gameplay déplorable m’empêche de profiter de l’expérience, et puis… je n’aime pas dps, je suis un soigneur dans l’âme.

J’insiste, pour voir, mais rien à faire, je suis le dernier des boulets en Prêtre Ombre, rien à ajouter.

Je repars en instance soigner quelques touristes du week-end.

Au moment où les membres de mon groupe entament un pull foireux dans le Coeur-de-pierre, je vois mes amis se connecter dans le jeu.

Sauvé !

Je dis au-revoir poliment et quitte sur le champ ce groupe de merde.

À partir de là nous enchaînons BG et instances avec plusieurs de nos personnages, je passe sur nos sujets de discussion (sexe, drogue, boisson, comme d’hab’) (ah non, il y a eu deux passages épiques : l’un sur une recette de soupe aux trois haricots par piquée des vers, je m’en lèche les babines, et l’autre sur la cuisinière à induction de mon amie, incontournable), et nous prenons grand plaisir à jouer ensemble. du moins est-ce mon cas, même si j’ai quand même un peu l’impression de tenir la chandelle à mes deux tourtereaux d’amis. Eh oui… le troisième, c’est moi. Le collé ^^ Pas moyen d’avoir la vedette avec ces deux ostrogoths.

Bref ^^

18h.

Oh putain, le temps passe si vite et los amigos doivent déjà me quitter vu qu’il est minuit chez eux, là-bas, loin de l’autre côté de l’océan, dans ce petit pays à la hauteur de son président nommé… la France.

Bye bye bisouX et toussa.

Je loade mon rogue.

Mon vieux rogue que je garde pour les grandes occasions, pour ces moments où j’ai envie d’être méchant. Frustré d’amitié, j’applique avec soin certains poisons sur mes dagues affutées et…

…je pénètre dans Arathi.

Bonne chance à tous, moi je vais me farcir quelques tranches d’allies.

-Cc

Photo : « Gros dégueulasse », Maurice Risch, un film de Bruno Zincone. IMDB.

2 Réponses to “Samedi bien, pas vous ?”

  1. Gabryèle 23 août 2011 à 17 h 02 min #

    Y’a des fois, je me demande si ce n’est pas moi qui tient la chandelle🙂.

  2. Ccelenn 24 août 2011 à 16 h 21 min #

    Je t’ai déjà dis « Non » une fois : pas de ménage à trois pour moi ! Je reste à ma place et JE tiens la chandelle, merci :p

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :