Rogue ? Pas rogue ?

11 Août

J’ai eu mon heure de gloire.

J’avais un rogue elfe de la nuit et je raidais à Karazhan avec mon dps de 600, puis 700 et enfin 800 à la fin de BC. Wahou, j’étais bien fier de moi et de ma progression.

Et puis ma druidesse est apparue dans le paysage, ravageant l’attachement que j’avais pour mon rogue : je n’ai alors plus joué qu’elle et laissé ce personnage au rebut en alternant les tankings de Gruul, de Maghteridon et des Zul’Aman en série.

Deux ans.

Je n’ai plus une seule fois logué mon rogue en deux ans. Dingue. Aux deux tiers de Lich King mon attention a été reportée sur lui à la suite de certains articles et je l’ai enfin monté jusqu’au level 80, pour ensuite me concentrer avec lui sur le PvP.

Wahouu… en spé combat j’arrivais souvent à démonter les guerriers, les mages et les démonistes en 3 secondes et demi en 1 vs 1 mais ces foutus paladins m’en faisaient déjà baver. Et puis après quelques semaines, retour au dortoir le rogue !

Jusqu’à cette semaine.

Encore une fois, je prends goût à la danse de l’ombre, à l’incapacitation et au meurtre de dos. Je joue full PvP et, malheureusement, je me fais rétamer bien plus souvent que je le souhaiterais. Je n’étais pas habitué à ça et les équilibres de classe dans le jeu ont vraiment, profondément changés.

À part l’éternel faceroll des paladins. Saletés de paladins… ^^

Je me suis donc fait une spé Finesse pour le PvP, et une spé Combat pour le PvE, avant de me rendre compte que je ne jouerai probablement pas ce rogue en PvE au-delà des quêtes permettant de le leveller. Trop de personnages, pas assez de temps. Et puis mon chasseur, ma druidesse et ma prêtresse… (zut, faut que je démissionne, je n’arrive plus à tous les jouer !) …mon chaman, mon guerrier, mon démoniste, mon… pa… la… truc…

Bref !

Je me retrouve surtout à jouer mon rogue en spé Finesse aussi bien en PvP qu’en PvE et je me demande si je ne devrais pas plutôt lui en faire deux distinctes. Sympa quand même la spé finesse

Je suis revenu au PvP pour la première fois avec mon rogue au level 80 et 21K de Pv. L’horreur. Full stuff ilvl 251, tandis que je les chatouillais  mes adversaires, eux, m’aplatissaient à la bombe atomique. Rien à faire, sinon saper, gêner, retarder… ce qui n’est pas si mal pour réapprendre le gameplay le temps de mémoriser mes nouveaux raccourcis. Mais quand même, la honte de la défaite sans concession ça fait mal au bide ^^ Et pas qu’une fois ! Dix fois, vingt fois, toutes les fois.

Et puis j’ai commencé à avoir des réflexes, plus besoin de regarder mes touches de clavier, moins d’erreurs de choix de compétences. Et j’ai pris un level, et les adversaires ont commencé à me voir venir d’un peu moins loin (la plupart des ennemis sont lvl 84 ), et je ratais moins mes coups, et j’ai atteint 25K PV. Toujours précaire, mais y’avait du mieux.Et qui dit mieux dit persévérance.

Aujourd’hui avec Khadna, ma rogue donc, lvl 83, ilvl 273, 52K PV, je commence à bien m’amuser en PvP et les haut-faits de BG commencent à rentrer. Même en PvE les quêtes s’enchaînent à vitesse grand « V » sans besoin de faire des pauses ! Alors j’accumule les points d’honneur en attendant le lvl 85 et je me demande si je ne devrais pas, pour la première fois en quatre ans, envisager de partir en Arène.

Rogue ou pas rogue je disais ?

On en reparlera au niveau max mais jusque-là, définitivement, oui, rogue !

Bon jeu à vous ^^

-Cc

PS : Ah zut, trompé d’image… ^^

%d blogueurs aiment cette page :