Dans l’absolu…

21 Fév

La vérité, c’est comme l’intelligence : ça varie en fonction du contexte dans lequel elle s’expose.

Je me suis réveillé aujourd’hui et j’ai été consterné, dès ma première lecture, pendant que je prenais mon petit dej’, par la difficulté qu’ont encore les gens a discuter sans tenter de convaincre les autres. Comme si chacun vivait ses opinions telles des questions de vie et de mort, comme s’il était indispensable, pour exister, de féodaliser ceux qui nous lisent/écoutent sous notre bannière.

Je m’insurge contre le dictat de la vérité ! Et donc je revendique le droit à me tromper ^^

La vérité, si elle existe, et à mon avis elle n’est que la construction intellectuelle  de quelques élites détenant temporairement un certain « pouvoir », ne me semble être pas être une information utile » autrement que dans un contexte spécifique car…

…l’absolu n’existe pas. Non plus.

Nous vivons depuis quelques siècles maintenant dans une société « manufacturée » , nous avons créé un monde de masse dans lequel la consommation est devenue la première de nos valeurs, juste avant l’outil qui la met en oeuvre : l’argent. Les manufacturiers (on disait « bourgeois » à d’autres époques) ayant remplacé les nobles et, donc, subtilisé les leviers du pouvoir, il leur a fallu créer de nouvelles méthodes afin de s’assurer de la rentabilité des deux flux qui composent cette société dite « moderne » : l’offre et la demande.

Pour que tout fonctionne il faut que tout soit « manufacturable », c’est à dire adaptable aux différents outils de « production » et cela nous amène directement à la notion de standardisation. Il en va des biens et des services, bien sûr, mais également des idées car elles ne peuvent être exprimées qu’à travers les outils de communication mis en oeuvre dans le système en cours. Si aux débuts les « idées » passaient par les livres (parchemins, papyrus…), elles ont rapidement trouvé leur chemin à travers les époques afin de se diffuser plutôt via les moyens les plus rapides, les moins coûteux et les plus populaires, soit à l’époque moderne les journaux, puis la radio, la télévision et aujourd’hui les blogs, twitter, facebook…

Autant d’outils, rappelons-le, manufacturés, gérés, organisés et formatés qui impliquent une certaine façon de présenter l’information, et par déformation de la penser. Les idées, comme la pensée, sont aujourd’hui standardisés.

Là tu vas me dire que je suis bien gentil mais que tu n’es pas venu sur Piou Piou Blog ni pour mes leçons de morale ni pour des cours d’Histoire, fut-elle de l’art. Et je te répondrais que tu as raison ^^ D’ailleurs je te remercie d’être passé, c’est bien gentil et ça me fait très plaisir. Il n’empêche que comme je te le disais en préambule je suis consterné par l’impossibilité qu’ont les gens, de nos jours, dans le contexte dans lequel on vit, d’échanger, de discuter, sans vouloir à tout prix prouver à leurs interlocuteurs qu’ils ont raison, eux.

D’où cette « petit digression » qui nous a mené vers le « formatage des idées » et le fait qu’il est possible, je prend des gants hein, que la pensée des uns ne soit plus vraiment la leur…

Joli, non ?

Je le disais, la vérité est liée à son contexte et il est facile de trouver des exemples de « vérités » qui se sont avérés « fausses » après qu’un peu de temps soit passé. Ou qu’on ait déterré ses influences… On en trouve sans arrêt en science (et il n’est pas anodin à mon avis que certaines sciences soient qualifiées « d’exactes » comparativement à d’autres « qui ne le sont pas »), dans les religions (qui passent leur temps à s’auto-justifier au fur et à mesure que les questions arrivent), en politique et en commerce. On en trouve dans les relations interpersonnelles et même, eh oui, dans les loisirs.

Et dans les MMOs ^^

Je suis désolé, d’avance, de vous asséner cette vérité transcendantale mais il n’y a d’autre vérité que celle de notre propre mort : elle est factuelle, définitive, et ce qui se dit après ne vous concerne plus. Vous comprenez qu’ainsi présentée la vérité s’inscrit dans un contexte : celui de son rapport à l’individu.

Bref !

Tout ça pour dire que, merde quoi, quand je joues à un MMO, je joues comme je veux, quand je veux, de la façon qui me plait et qu’il est possible, je dis bien « possible », que ce que je découvre par moi-même soit sinon aussi « utile » ou « efficace » que ce que d’autres ont trouvé, mais pourrait bien même être, qui sait, inch Allah, bien mieux. Quoi qu’il en soit, je n’essayerai pas de t’en convaincre car je sais que pour toi, ce n’est pas « vrai ».

Bon jeu ^^

-Cc

37 Réponses to “Dans l’absolu…”

  1. Frédérique 21 février 2012 à 13 h 12 min #

    +1

  2. Domi 21 février 2012 à 17 h 11 min #

    Du grand Ccelenn!
    J’apporte ma voix à la tienne,
    Croire en des » vérités absolues » rassure les gens faibles , c’est un radeau auquel on s’accroche pour ne pas sombrer dans le gouffre du doute , dans la folie de l’incertain, Croire que les choses sont simples , répétitives , qu’elles obéissent à des lois mécaniques qu’on peut théoriser (théorycrafter aussi), c’est comme croire que tout à une raison d’être que tout est ordonnancé , réglé .
    Tout de suite je pense à l’allégorie de la caverne de Platon , où celui qui n’a vu que lueurs et ombres projetées sur une paroi , prends ce qu’il voit pour le monde et le tient pour vérité absolue et de son point de vue , il ne peut en être autrement , lorsqu’il sort de la caverne et se confronte au réel des autres hommes il se heurte à leur incompréhension car il les bouscule dans leurs habitudes, quand il retourne vers les autres prisonniers de la caverne et qu’il leur transmet le monde exterieur là encore il se heurte à leur résistance .
    Ce que j’en pense c’est que notre conditionnement est fort , nos idées reçues aussi, »la vérité  » est surtout fonction de l’angle de vue.

  3. Kymorie 21 février 2012 à 20 h 47 min #

    Un bien beau article, qui s’en trouve finalement trop court au vu du nombre de grandes notions abordées, mais certainement à format acceptable pour ce blog. Très standardisé en somme… Roooh, je te taquine !

    J’avais commencé un commentaire avant de le supprimer parce qu’il était primo trop long, et secundo parlait de « religion », et de son rapport à la vérité, et cela est certainement un peu trop délicat. M’en voilà donc réduis à cette petite touche d’humour.
    J’ai ensuite essayer d’en parler rapidement quand même mais j’ai eu du mal à « serrer les mots » pour faire court sans trahir ce que j’essaye d’exprimer…

    « cette vérité transcendantale » (…) « il n’y a d’autre vérité que celle de notre propre mort » (…) : et le samsara alors ? Bon ok, j’arrête, sinon tu vas finir par bannir mon IP sur ton blog et me blacklister sur le jeu ! Non non non…

    Je profite aussi de mon passage ici pour faire un petit clin d’œil à ton dernier article sur la « casualisation » (je vais déposer ce mot !) que t’a apportée SWTOR, et je me retrouve assez bien dans ce que tu avais écrit.

    Bref, à très bientôt j’espère Ccelenn. Et promis, j’essayerai de mieux organiser ma pensée la prochaine fois pour pouvoir réagir de façon un minimum intéressante sur ce que tu écris.
    [Hé bien, je viens en fait de passer plus d’une heure à réagir sur ton article pour tout supprimer, la vache, faut vraiment que je sois plus concentré la prochaine fois !]

  4. valauxa 22 février 2012 à 11 h 10 min #

    Chic un article ! Très bien écris et bien balancé, j’aime bien ce genre de discussion. Je suis un amoureux du débat et je dois avouer que tenir sa ligne en respectant la vision de l’autre est un exercice extrêmement difficile.

    J’aime la subtilité, la diplomatie. Pourtant, une bonne discussion s’apparente souvent à un combat oratoire (on parle de joute). Après tu as différente méthode : « Inception » ( faire croire à l’autre que l’idée vient de lui), convaincre (réfuter les arguments de l’autre en plaçant les tiens) et enfin discuter ( chacun apporte son point de vue : thèse antithèse et synthèse).

    Je pense qu’humainement, discuter sans convaincre est quasiment une cause perdue. Par contre faire preuve d’humilité dans un débat est une vraie qualité que peu ont.

  5. Ccelenn 22 février 2012 à 20 h 00 min #

    @ Domi : nous ne sommes pas des machines, nos jeux ne pensant pas pour nous leurs mécanismes sont altérés par notre humanité. Ainsi les résultats « idéaux » obtenus par les calculs des theorycrafters s’ils peuvent servir de « guide » pour nous permettre d’améliorer notre gameplay ne sont pas et ne devrons pas être suivis à la lettre dans l’absolu de leur vérité mathématique. Putain, je m’éclate, y’en a peut-être qui vont me croire intelligent…

    @ Kymorie : Plus c’est long, plus c’est bon. Tu ne devrais pas t’empêcher de t’exprimer, on a pas besoin de partager des « opinions » communes, en particulier sur des sujets « sensibles » comme la religion, pour bien s’entendre. La preuve ? J’ai hâte chaque week-end de voir ton pseudonyme apparaître en « alerte » IG. Car le plaisir de te fréquenter réside plus dans tes actes directs (humilité, politesse…) que dans tes éventuelles opinions politiques religieuses ou philosophiques. Tu peux voter Laguiller, Sarkozy, Poutou ou Le Pen je m’en calisse ben raide (comme on dit par chez nous) pourvu que tu me respecte et que j’ai le sentiment d’être apprécié réciproquement. Allez hop hop hop, un peu de courage, parle-moi de réminiscences de tes vies antérieures ^^

    @ valauxa : j’ai le sentiment que la joute oratoire dont tu parles est peut-être une caractéristique culturelle qui n’est pas partagée par tout le monde mais liée à un contexte géostratégique déterminé. Ici par exemple, au Québec où je vis depuis maintenant quelques années, j’ai pu constater bien souvent que ce « trait » est rarement présent. Peut-être est-il temps que nous cessions, en tant que français, d’arrêter de nous regarder sans arrêt le nombril et de nous ouvrir aux autres « méthodes » de communication ?

    Merci pour vos commentaires dans mon humble demeure virtuelle et bon jeu ^^

    -Cc

  6. Domi 23 février 2012 à 1 h 35 min #

    Je suis contente si mon intervention a pu te permettre de reprécisez ce point mais c’est ce que j’ai voulu dire ( en faisant court on y perd de l’explication ), entre autre.
    Mais pour moi le plus important est dans la démarche de vouloir tout systèmatiser , tout mettre en calcul : c’est là là plus grande erreur, croire qu’il existe des lois fondatrices , absolument vraies quelque soit le contexte est une erreur en soi , oui il faudrait là parler de vérités relatives , c’est pourquoi donner un cycle est une abération , on peut juste donner un cas un peu plus fréquent qu’un autre et encore …

  7. valauxa 23 février 2012 à 5 h 14 min #

    C’est vrai que la rhétorique a une place énorme dans la culture française et ça agace beaucoup. Mais ça date et de grandes choses ont commencé par des débats d’idée musclés (Révolution Française). C’est aussi un vrai pouvoir d’être bon en rhétorique : Robespierre à perdu la vie car sa voix lui a fait défaut devant la convention.

    Un article bien foutu sur l’histoire de la rhétorique sur wikipedia : ca vaut le détour.
    Tu vois, j’illustre d’un coup ce que tu écris dans ton article. L’envie d’avoir une bonne discussion sur ce sujet avec toi ( autours d’une bonne bière il va s’en dire), ne serait pas pour me déplaire. Et je constate que je tombe pil poil dans ce que tu décris. Je commence doucement à essayer de te persuader que mon point de vue est le bon…

    C’est horrible, mais c’est dans notre nature🙂

  8. Insidia 23 février 2012 à 6 h 16 min #

    Première intervention sur ce blog, allez, hop, hop, retrousses les manches et souries de toutes tes dents, ils ne vont pas te manger ! ^^

    La tradition jésuite et l’éristique ont assez bon cours dans la manière de penser et d’argumenter française. Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à voir l’importance impressionnante et démesurée que l’on accorde à l’exercice de la dissertation dans les études supérieures. Une comparaison possible est de montrer que les individus sont en opinion comme en religion : persuadés d’avoir raison, et cherchant viscéralement à convaincre autrui (rapport à une Unité perdue, à mon avis, mais là n’est pas la question ^^)

    Cela dit, en belle application de ce que tu dis (ou pas), il y a quand même quelques points gênants dans ton discours :p

    1) Supposer la vérité (ou les vérités) comme relative n’empêche pas pour autant de supposer l’existence d’un absolu. Y a un rapport aux modes de production de la connaissance, toussa, toussa : je suis pas là pour faire un cours de philosophie barbant, mais dire de manière absolue qu’un célibataire n’est pas en couple ou qu’un corps a une étendue me semble difficilement être des vérités relatives (les jugements analytiques a priori de Kant ^^). Mais après, on peut aussi dire que l’objectivité est un effet de langage (ce qui voudrait dire que les vérités ne sont pas relatives en elles-mêmes et par leur nature propre, mais qu’elles le deviendraient parce que le langage est en lui-même socialement marqué et donc relatif)

    2) Tu parles de « science exacte » : j’avoue que l’expression me fait bondir hors de mon fauteuil, tant il me semble difficile de qualifier une science « d’exacte » (Karl Popper, falsifiabilité/réfutabilité, une théorie scientifique est vraie jusqu’à ce que l’on prouve qu’elle est fausse, …). Par contre, oui, les religions sont en cercle fermé et s’auto-justifient ^^

    3) Parler de standardisation des idées (même si c’est peut-être vrai) me semble ressembler à un argument d’autorité, surtout quand on voit la diversité des querelles universitaires.

    4) Même si tu n’essayes pas de convaincre ton lecteur dans ce post, je ne suis pas sûr que tu n’essayes pas non plus de le persuader. A toi de le dire :p

    5) Dernier point : supposer toutes les vérités comme relatives revient à supposer que la vérité qui dit que toutes les vérités sont relatives est elle aussi relative et que donc elle puisse être … fausse ^^

    Tout ça nous emmène loin des MMO, en tout cas ^^ »
    Désolé pour l’aspect barbant de la réponse, mais que voulez-vous, fallait que je réagisse ^^

  9. Ccelenn 23 février 2012 à 7 h 50 min #

    @ valauxa : volontaire pour le débat ET pour la bière ! On en reparle à mon prochain passage en France ^^

    @ Insidia : hey, bienvenu ici ! Si je me m’étais douté que mon post attirerait un commentaire comme le tiens, je me serais permis de le produire plus tôt.

    Je reçois tes arguments et je les perçois comme complémentaires des miens, quoique mieux dis ^^ En revanche je persiste sur ma voix et je pense que, oui, la relativité tiens beaucoup au vocabulaire qui lui est associé et à ses définitions. Un célibataire, qu’est-ce que c’est ? Tu l’as opposé au « couple »… était-ce judicieux ? Qu’est-ce qu’un couple ? Prenons ce cas hypothétique : je suis « officiellement » célibataire, j’ai un ou plusieurs partenaires sexuelles que je rencontre régulièrement. Vivant seul chez moi mon statut est évident pour tout le monde. Mais, les évidences premières étant des erreurs premières… la régularité de mes rapports avec ma/mes partenaires sexuelles ne constitue-t-elle pas une forme de « couple » ? Couple, copulation… pour ce que j’en dis c’est du moins la façon dont je perçois la situation. Mais je comprends que c’est sujet à interprétation.

    Sinon, 9ème ligne de mon post : « Je m’insurge contre le dictat de la vérité ! Et donc je revendique le droit à me tromper ^^ »

  10. Insidia 23 février 2012 à 10 h 51 min #

    « Je m’insurge contre le dictat de la vérité ! Et donc je revendique le droit à me tromper ^^ »

    On est bien d’accord. J’avoue être passé maître dans l’art du pinaillage, et j’ai fait des remarques que sur des points de détail ou alors sur des thèmes tellement plus vastes qu’il faudrait plusieurs volumes pour les présenter précisément. La question de mon propos étant de montrer que le débat pour imposer ses vues est une notion biaisée et qu’au lieu d’essayer d’atteindre LA vérité, il vaudrait essayer d’atteindre un tout petit peu plus de vérité ^^

    Sinon, concernant tes remarques sur les MMO en général et le droit de ne pas être optimisé dès le départ (d’apprendre de ses erreurs, en fait). Sans vouloir prendre parti pour une quelconque position, je pense que c’est un peu une problématique propre à l’éducation. On a des maîtres (les théorycrafters) et les élèves (les joueurs), les uns enseignant aux autres ce que veut dire « avoir un avatar optimisé ». Et oui, je te rejoins dans l’idée que l’on apprend jamais mieux qu’en se cassant la gueule, en faisant des erreurs et en trébuchant sur les obstacles. Au final, on apprend toujours mieux lorsque l’on est acteur de son apprentissage, lorsque l’on teste soi-même différentes combinaisons d’optimisation, avec différentes caractéristiques mises en avant : mettre l’accent sur la précision ? Ou plutôt la puissance ? Mais attend, le critique et l’afflux, c’est trop d’la balle, en fait ! Et si je prenais un peu d’alacrité, pour voir ? (Swtor inside, yeah !). Et en plus, on a le mérite de l’effort.

    Cela dit, ce qu’il faut bien voir, c’est que ce genre d’attitude demande déjà du temps et de l’investissement. Dans le contexte d’un jeu, tout le monde n’est pas capable d’en donner. Ensuite, et bien parce que les MMO sont des jeux, les individus ont envie d’avoir un accès immédiat au jeu, sans devoir passer par des préoccupations mathématiques (on peut penser ce que l’on veut de cette attitude, mon propos n’est pas de juger). Donc oui, un MMO n’échappe pas à la consommation de solutions toutes faites et à disposition du premier péquennot venu. Cela dit, je doute que l’on puisse y voir un signe de faiblesse personnelle.

    L’autre aspect important est que oui, vous jouez comme vous voulez, du moment que vous découvrez du contenu. Il serait alors intolérable de vous entre dire que vous faites mal et qu’il vous faut écouter la sagesse descendue du ciel du premier theorycrafter dont vous croiserez la route. Cela dit, en raid et en instance, j’ai tendance à considérer que vous vous engagez auprès des autres joueurs à donner du meilleur de vous-même et de votre personnage pour atteindre l’objectif assigné : tomber les boss. Et là, si clairement votre manière de jouer n’est pas à la hauteur (ou qu’il y a un trop grand écart entre la manière « idéale » de jouer et la votre), alors, il y a un problème.

    Au final, dans ce genre de cas, la question à se poser est moins « est-ce que j’ai le droit de jouer comme je veux ? » que « est-ce que j’ai le droit, en jouant comme je veux, de ralentir ceux qui sont avec moi ? ». Ou, plus clairement : la liberté des uns s’arrête ou commence celle des autres : la « vérité » de la thoerycraft n’est pas peut-être pas LA vérité ultime, mais c’est peut-être celle qui s’en rapproche le plus, non ? (sans vouloir défendre le theorycrafting que j’ai en horreur ^^)

  11. Domi 23 février 2012 à 12 h 29 min #

    « Prenons ce cas hypothétique : je suis “officiellement” célibataire, j’ai un ou plusieurs partenaires sexuels que je rencontre régulièrement »…la régularité de mes rapports avec ma/mes partenaires sexuels ne constitue-t-elle pas une forme de “couple »
    …Quand je disais que c’est dans les commentaires qu’on en apprends le plus ! Mouahaha!
    Non je plaisante biensur !
    Mais bon je trouvais que le débat manquait un peu de folie et puis c’est vrai que l’on a abordé là des notions comme le dit Insidia qui demanderaient plus de développement même si on a éffleuré les crêtes principales.
    Je suis absolument d’accord sur le fait de respecter les autres joueurs du raid en ayant au minimum un jeu équivalent au leur,par la maîtrise de sa classe , la connaissance des boss etc , j’ai assez râlé en tant que rl sur ceux qui venaient les mains dans les poche!
    IIl est possible par contre, de jouer une spé légèrement en dessous parce que c’est celle qui nous plait et qu’avec on a de bons résultats malgré tout et dans cette spé il est possible de faire quelques ajustements personnels (minimes , parce que les arbres de talents sont ainsi faits), « ajustements qui nous vont bien et qui nous le rendent bien », Je m’insurge contre les dictats du Théorycraft qui n’est que du calcul sans prise en charge de notre façon de jouer , de la façon de jouer de notre raid , de notre niveau de raid etc et ceux qui respectent ça à la lettre en toutes circonstances sont pour moi dans l’erreur, pour moi c’est quelque chose que je consulte mais que je ne prends pas pour argent comptant, je le confronte à mes trouvailles et ma façon de faire , j’en prends et j’en laisse , ce n’est pas pour moi une vérité , c’est tout au plus une facette de la vérité .

  12. Ccelenn 23 février 2012 à 13 h 26 min #

    Et puis, ce n’est pas comme si nous n’avions déjà abordé le sujet de l’optimisation (et abondé dans son sens) par le passé sur nos blogs respectifs. Un lecteur attentif pourra même trouver sur mes pages de longs articles décrivant des gameplays optimisés, je crois que le propos n’était pas là ^^

    Mais sinon, Domi, je ne vois pas ce qui t’amuse dans mon exemple *HYPOTHETIQUE* ? :p

  13. Domi 23 février 2012 à 14 h 57 min #

    C’est « marrant  » de voir quel sujet « hypothétique » te viens à l’esprit…
    Bon, j’arrette là ,la psychologie à 2 balles …
    Oui tu as raison on en a déjà longuement débattu et tu as raison aussi je pense, à la relecture, que c’était aussi ce qu’exprimait Insidia à peu de choses près .

  14. Ccelenn 23 février 2012 à 18 h 28 min #

    /me aime avoir raison… :p

    Mais hé Ho, le sujet n’était pas de moi. Insidia, c’que t’as les idées mal placées oO (double joke inside).

  15. Kymorie 23 février 2012 à 19 h 22 min #

    Je ne comprends pas bien pourquoi certaines personnes sont hostiles envers les theorycrafters. Je ne parle pas ici spécialement des commentaires au-dessus mais surtout à ce que j’ai pu voir ailleurs. Aller lire les « guides » de ces derniers est un choix volontaire mais en aucun cas une obligation.

    Cependant il est toujours vrai que pour un personnage il existe une caractéristique qui améliorera mieux la performance qu’une autre; ceci est un fait. Et bien que cela nous tombe souvent dessus comme un cheveu sur la soupe, il provient en général d’une étude sérieuse. Quand j’étais encore un grand « no-life » sur World of Warcraft, j’ai participé à quelques tests et à quelques guides du réseau EJ, et notamment aux prémices du grand et défunt projet du TTT… Toutes les données étaient recueillies de façon sérieuse. Les calculs qui étaient ensuite réalisés me dépassaient souvent.

    Bref, tout ça pour mettre en évidence qu’il s’agissait souvent d’un travail très fourni, extrêmement « chronophage » pour obtenir un résultat qui finalement ne reflète pas souvent le travail qu’il a demandé et qui en plus demandait à être réactualisé très régulièrement.

    Un MMO, au même titre que tout autre loisir, peut devenir une véritable passion. Il n’est donc pas si étonnant de voir des personnes s’y investir tellement qu’ils en viennent par moment à passer plus de temps hors ligne à chercher une optimisation qu’à simplement jouer.

    Personnellement, je n’ai ni le temps (ni d’ailleurs l’envie d’en prendre le temps), ni les compétences nécessaires pour calculer de façon suffisamment précise une valeur rapportée indiquant le poids d’un point d’une caractéristique spécifique pour un personnage. Je suis donc plutôt heureux de pouvoir me « reposer » sur les valeurs qui auront été calculés par de vrais passionnés., du moins si le sérieux de ce qui est avancé ne fait aucun doute.

    Le principal reste tout de même de jouer comme on le désire. Il a beau exister une spécialisation de dégâts plus performante qu’une autre, le plus fondamental est quand même de jouer la classe que l’on veut dans la spécialisation que l’on veut et tout ceux qui voudront vous faire jouer différemment ne sont pas des theorycrafters mais des tyrans !

    [Je tiens également à ajouter du crédit aux deux derniers commentaires de Domi… Affaire à suivre… Uhuhuh !]

  16. Ccelenn 23 février 2012 à 19 h 50 min #

    « Je tiens également à ajouter du crédit aux deux derniers commentaires de Domi… Affaire à suivre… Uhuhuh ! »

    Tu parlais de sa psychologie à 2 balles Kymorie ?

  17. Kymorie 23 février 2012 à 20 h 46 min #

    Au moins ça, oui !

  18. Domi 24 février 2012 à 2 h 09 min #

    Coucou Kym !
    « Lire les guides « n’est effectivement pas une obligation et le fait de créer l’outil ne rends pas responsable de son utilisation …quoi que… ça peut se discuter …
    Mais bon , les fautifs sont surtout du coté de ceux qui prennent tout ça pour argent content, mais surtout qui t’empoisonne avec ,partout, en toute circonstances.
    Certes une valeur « visée » ne m’apportera rien en tant que jedi consulaire , seule la « volonté » va m’aider ,cela est vrai , là où le choix va être plus difficile cela va être entre l’alacrité , la puissance , le critique etc …
    Moi, j’ai tendance à penser qu’on ne peut pas faire tous les calculs imaginables, ils ne vont pas pouvoir prendre en compte toutes les situations possibles ,il y a trop de variables tout simplement, que va t-on pouvoir dire ?que telle valeur sous telle condition , si on fait ça et ça et que en face il y a ça mais pas ça et si la latence est de tant etc …lancer tel sort sera mieux que celui là, qui va se rappeller des conditions d’utilisation ?
    A quoi cela nous mène ? moi je vois là un moyen qu’ont les faibles de se rassurer, un peu comme pour les religions ,c’est tellement confortable de croire que tout est simple … Alors je t’accorde qu’il peut exister des spés ou des classes , notamment à wow où effectivement c’est simple , là tout de suite je pense au mage arcane , quoi de plus simple en effet que de spammer une touche , la seule virtuosité va résider dans la gestion de la mana , c’est ce qui fera la différence entre un bon arcaniste et un mauvais et ça, ça va être une appréciation du moment , des points de vie du mob etc , ça peut guère se théoriser .
    Il faudrait mettre si tu veux sur chaque guide , de la même manière qu’on écrit sur les paquets de cigarettes que « fumer tue » , » l’abus de ce guide sans réflexion et appréciation de la situation est une grâve erreur  »
    Enfin voila tout ça pour ça …
    Tu vois un peu Ccelenn avec ton article où tu nous mènes ? lol 50 commentaires plus tard …
    Cela dit ,en psychologie , on étudie le registre de vocabulaire aussi pour cerner une personne comme on peut utiliser les images de Rorschach … moi je dis ça hein …je dis rien … lol

  19. Umbrella 24 février 2012 à 8 h 23 min #

    Convaincre rend vivant.

    Ça correspond à un impératif primaire partagé par tous les animaux et tous les végétaux: l’hégémonie. « Croissez et reproduisez vous sur toute la surface de la terre. »
    Peu importe du sujet, convaincre c’est étendre aux autres sa façon de penser.
    Un bon RL c’est quelqu’un qui sait convaincre un groupe pour imposer sa vision du raid.
    Et qu’est-ce qu’un raid réussi, si ce n’est un raid où tout le monde s’est rassemblé autour d’une seule vérité?

    Le problème du theorycrafting, c’est qu’il ne prend pas en compte le plaisir de jouer. Certains dps préfèrent faire des gros critiques et lancer des « He! Ho! T’as vu ça?!! » plutôt que de réaliser une grosse somme de dégâts avec des DOTs invisibles sur tout le combat. Certains healer préfèrent sauver les fesses du tank in-extremis au lieu de rationaliser et d’accepter de perdre un dps pour assurer la victoire. C’est peut-être cette petite étincelle de plaisir qui protège le jeu d’une approche professionnelle.
    D’ailleurs si on voit l’influence d’une approche professionnelle (theorycrafting) dans le milieu du jeu, on peut voir émerger maintenant, et de plus en plus, l’influence d’une approche ludique (gamification) dans le milieu professionnel.
    http://www.guardian.co.uk/media-network/media-network-blog/2012/feb/23/entertainment-game-changer-around-corner?newsfeed=true

    Ya que les cons qui changent pas d’avis! Moi, j’ai toujours dit ça et personne ne me fera changer d’avis!😉

  20. Ccelenn 24 février 2012 à 8 h 27 min #

    Les chiffres ne m’intéressent pas, et c’est 19, pas 50😀

    Sinon, quessé qu’il a mon vocabulaire ?

  21. Domi 24 février 2012 à 9 h 16 min #

    Bah attends à ce rythme là , l’article les atteindra surement les 50 …

    « célibataire… un ou plusieurs partenaires sexuels … rencontre … mes rapports… avec ma/mes partenaires sexuels … forme de “couple” »
    Lol … »yé sé pas moé  » … c’est un registre heu …médical?

    Umbrella c’est intéressant ce que tu dis …punaise y a des gens plus vivant que d’autres alors !
    Et sinon pour la « gamification  » ça n’a rien d’étonnant nous sommes entrés depuis un moment déjà dans une « société du loisir »

    ( et toc 21 , qui dit mieux ?)

  22. Kymorie 24 février 2012 à 9 h 48 min #

    Je pourrais dire 22, mais écrire simplement ça, ça ne servirait pas à grand chose, hen Domi ?

  23. Domi 24 février 2012 à 10 h 13 min #

    Non je crois pas , pas plus que moi qui dit 23 !

  24. Ccelenn 24 février 2012 à 10 h 38 min #

    Rhoooo ce spam ! Vous êtes incorrigibles😉

    @ Domi, quoi médical ? Je fais un post un peu soutenu, je vais pas tout gâcher avec du vocabulaire romantique non plus, n’est-ce pas ? Et puis ce n’était qu’un exemple… Mais je vais songer à un post sur le sexe virtuel si tu y tiens, on sait jamais, peut-être que cela pourrait intéresser certains de mes lecteurs.

  25. Domi 24 février 2012 à 11 h 20 min #

    Non mais je te charrie Ccelenn ….
    N’empêche on en est déjà à 25 hein !

    Comment ça tout gacher avec du vocabulaire romantique ? Rohh mais ça ne gache rien !

    Mais bonne idée d’article ça Ccelenn …comment ça : « cela pourrait intéresser certains de tes lecteurs », mais tous , ça les intéresserait tous !
    Non sans rire , y a matière à écrire sur le sujet , surtout si tu as fait un tour dans les forêts d’Elwynn le soir sur Kirin tor…J’avais crée un reroll bas niveau sur ce royaume parce que mon frère y avait rerollé et j’ai été stupéfaite de ce qui se passait dans cette pauvre forêt!

  26. Kymorie 24 février 2012 à 11 h 28 min #

    Ah ça… J’ai toujours su que c’était un « quartier chaud » dans le coin de la forêt d’Elwynn. Une fois la nuit tombée je n’ai jamais osé m’y aventurer seul. Et en plus il y a des vaches !!

  27. Ccelenn 24 février 2012 à 14 h 32 min #

    Et des lapins !

    Chauds, les lapins…

    Mais pour le sexe, non merci, je préfère des lieux plus sophist…. pardon, plus sophistiqués, que l’auberge de la forêt d’Elwyn. Et puis aussi, ça dépend avec qui.

    Ou quoi :p

  28. Domi 25 février 2012 à 3 h 54 min #

    Désolée d’avoir fait déraper le sujet mais bon , on réfléchissait trop là ,y avait trop de vapeur dans la marmitte , fallait un peu décompresser …
    ça fait 28 …

  29. Ccelenn 25 février 2012 à 8 h 24 min #

    Et elle insiste !

    Kymorie m’a fait savoir hier soir IG que tu aimerais sûrement que je te raconte mes histoires de sexe virtuel. Je me prépare, mais j’espère que ça n’a rien à voir avec ton côté chaotique « bonne » hein !

  30. Domi 26 février 2012 à 3 h 22 min #

    Ah oui … mais ça intéresserait tout le monde ça , ça pourrait faire l’objet d’un prochain article !

    L’alignement dans un jeu de rôle définit un peu la personne , on a du mal à jouer autre chose que ce qu’on est , du moins sur le long terme et puis pour le coup, il faut être un très très bon acteur , c’est un peu comme sur un blog , si on chasse le naturel il revient au galop.

    En aparté :

    A donjons et dragons il y avait biensur les « bons » et les » mauvais « , les neutres aussi et ensuite des variations dans ces 3 catégories ,données par les adjectifs : loyal et chaotique , être loyal , s’entendait au sens premier biensur (qui ne me posait aucun pb)mais pas seulement , ça incluait de devoir toujours se soumettre aux ordres juste parce que ce sont des ordres donnés par quelqu’un de notre côté , en l’occurrence le coté « bon », même si on était en désaccord avec,c’est là ,tu t’en doutes,que le bas blessait, c’est pourquoi je jouais l’alignement chaotique bon , qui laissait plus de souplesse , de liberté.
    Et de 30!

  31. Ccelenn 26 février 2012 à 10 h 36 min #

    Non, je ne relaterai pas d’expériences de sexe virtuel ici. D’abord parce que c’est PRIVÉ et que cela pourrait ennuyer l’une ou l’un de mes lect(rice/eur) concerné ^^ Ensuite parce que cela pourrait tomber sur des yeux chastes.

    Autre sujet !

    J’ai aussi longtemps pratiqué le jeu de rôle autour d’une table, mais pas D&D/AD&D. Nos « alignements » et traits de caractère étaient plus libres mais le travail de comédien parfois très intense. Ah, quelle belle période…

  32. Domi 27 février 2012 à 12 h 13 min #

    idem , belle période , belles années , années de ma jeunesse …
    j’ai joué un peu à l’appel de Cthulhu aussi , j’avais dévoré tout Lovecraft, mais autour de la table ça ne plaisait pas à tout le monde , dommage car on avait un super maître de jeu , il nous faisait angoisser un max !

  33. Ccelenn 27 février 2012 à 12 h 49 min #

    L’Appel de Cthulhu c’était MON jeu pendant 10 ans ^^ J’étais MJ et j’ai passés des années à tourmenter mes joueurs… Lovecraft, je suis fan, d’ailleurs c’est marrant que tu en parles j’ai cité son nom il y a peu IG à Kymorie. Tu sais que Lovecraft vivait à Providence, RI ? Eh bien c’est à 4 heures de chez moi et je suis allé voir sa tombe il y a 3-4 ans, je dois encore en avoir la photo quelque part. Et je l’avais même craftée dans Second Life…

    Bref !

    Bon, t’habite où, on se fait un week-end JDR ?

  34. Mano 27 février 2012 à 17 h 23 min #

    Mais quelle mouche l’a piqué un 21-02-2012, ce jour palindromique…?

    Attention aux définitions et aux grands concepts qui nous tarabustent tous à un moment ou à un autre (à condition d’avoir quelques neurones valides entre les oreilles) et gaffe de ne pas tout confondre.

    D’abord en science comme en religion il n’y a pas vraiment de vérités, pour l’une on parle de théories, de thèses, de postulats, pour l’autre on parle de croyance ; une vérité ne peut qu’être absolue, ou elle n’est pas, et il n’existe pas de vérité relative, ce qui serait un non sens.

    Ce que l’on appelle parfois « sa » vérité n’est en fait que sa vision des choses, qui peut différer d’un individu à l’autre dans des proportions faramineuses.

    Tout cela pour dire qu’une vérité, si elle existe pour une chose déterminée, peut parfaitement être cachée aux yeux de tous, sauf éventuellement de quelqu’un de vraiment sage, ce qui ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval.

    Quant au théorycrafting, je n’ai pas bien compris comment on en était arrivé à en parler dans les commentaires en partant d’un sujet dans lequel on évoque, entre autres,…la mort!

    Oui la mort, c’est un peu comme quand on est dans un avion et que l’on sait que tôt ou tard il faudra bien retourner sur le plancher des vaches, il n’y a pas d’échapatoire et l’on a beau essayer de s’évader par l’esprit, le principe de réalité sera toujours le plus fort et aura le dernier mot.

    Quant à l’argent et sa place démesurée prise dans notre société de consommation, il y en aurait tellement à dire et par de bien meilleurs que moi que je préfère m’arrêter ici.

    Et je ne cherche à convaincre personne, qu’on se le dise!

  35. Ccelenn 27 février 2012 à 18 h 51 min #

    Hey salut Mano, bien tenté, merci d’avoir exposé ton point de vue sur la question. Je ne vais pas surencherir car d’aucuns ont déjà pas mal abusé de notre temps à tous et… bah… je préfère jouer😉 En passant si SWTOR t’interpellé, on est sur HSSISS.

    -Cc

  36. Loo 2 mars 2012 à 8 h 55 min #

    J aime bien l’idée que tu exprimes même si je ne suis pas d’accord avec tout.
    N’hésite pas à me contacter je cherche des bons rédacteurs.

  37. Ccelenn 2 mars 2012 à 12 h 27 min #

    Salut, Loo, et merci de t’être intéressé à notre petit débat. À moins que ça ne soit seulement à l’article ^^

    Tu cherches des rédacteurs ? Ah mais c’est que ça pourrait m’intéresser en effet, Je peux avoir des détails ?

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :