Prise de conscience : entre jeu et réalité

29 Mar

Nous sommes fin mars, la neige a complètement déserté les rues de Montréal est tombée ce matin après une semaine de chaleur au-dessus de 15 degrés et le monde des jeux vidéo n’en finit plus d’annoncer nouveauté sur nouveauté.

J’ai arrêté de jouer à World of Warcraft à l’automne dernier pour rejoindre la communauté de SWTOR (Star Wars : The Old Republic). Cinq mois plus tard me voici à nouveau à l’heure de la réflexion sur mon avenir vidéoludique.

Hors de question pour moi de revenir dans World of Warcraft. Si ce jeu et sa communauté ne me conviennent décidément plus, je me suis néanmoins laissé une courte option afin de pouvoir tester la prochaine extension, MoP (Mists of Pandaria) sous les traits d’un improbable moine Pandaren. Je suis fan de Kung Fu Panda, il ne m’en fallait pas moins pour me motiver à tester le personnage dans WoW même si d’aucuns diront, suivant ainsi le discours officiel, qu’il n’existe aucun rapport entre les deux.

Regarde moi bien, là, entre les deux yeux : mon oeil !

Puisque j’ai souscrit à l’offre de Blizzard concernant l’abonnement d’un an à WoW, je vais automatiquement pouvoir tester la version beta de l’extension Mists of Pandaria avant sa sortie officielle et je pourrai également jouer à Diablo III dès le jour de sa sortie (j’ai d’ailleurs déjà téléchargé le jeu, voir le post précédent). Comme j’ai également débuté SWTOR en payant d’avance (il me reste 109 jours d’abonnement !) je vais très vite me retrouver avec trois jeux sur les bras, ce qui me semble très… bof.

J’ai beau être actuellement célibataire (! avis aux amateurs !), je n’en suis pas moins un *père* célibataire dont le temps de jeu disponible dépend en grande partie de son activité professionnelle et de la présence de ses enfants à ses côtés. Or les beaux jours arrivant à grands pas, je ne saurai bientôt quoi faire de ces trois jeux. Vais-je les conserver tous les trois et ne les aborder que de façon hyper superficielle après avoir été longtemps au « top » sur l’un d’eux (WoW) ? Je ne sais pas encore, mais j’avoue que déjà ne jouer à SWTOR qu’en mode casual et ne plus être optimisé me fait un drôle d’effet. Alors si en plus je dois ajouter MoP et D3…

Que faire ?

En réalité je ne m’attends pas à rester sur MoP plus que quelques heures éparses. Je sais d’avance que je vais très vite me lasser de revenir sur un Azeroth banalisé dont le sol est déjà largement foulé (et bafoué) par des milliers de mal élevés de tous âges que la simplification du jeu (AOE, nerfs, templates…) ainsi que les multiples appels au superficiel (transmo., combats de pets, ambiance de cartoon asiatique…) ont déjà fait rappliquer depuis 2 ou 3 ans. Le panda reste néanmoins attractif, ne serait-ce que par curiosité.

Et puis j’ai eu l’immense joie de me faire un ami en parcourant Coruscant sur SWTOR. Or celui-ci a quitté SWTOR et a désormais rejoint World of Warcraft car il y fût « ressuscité » il y a peu par un de ses amis. Peut-être sera-t-il alors possible pour moi de l’y retrouver et d’avancer en sa compagnie (et peut-être même « leur » compagnie) ce fameux moine Pandaren que j’envisage de créer bientôt. Je ne me vois vraiment pas persister sur Pandaria si je dois y leveller seul anyway.

Diablo III. 

Ça, c’est la grosse inconnue pour moi. J’ai joué à Diablo II pendant des années avant de lâcher le jeu pour Second Life ( j’avais alors préféré SL à World of Warcraft, qui venait de débuter, pour ses possibilités techniques ainsi que son aspect créatif très médiatisé alors : j’avais rejoins le monde virtuel de SL en tant que reporter-journaliste et j’y avais finalement trouvé une activité lucrative sous les traits d’un photographe d’avatars). Je me souviens très bien que j’adorais Diablo II et que j’avais très bien réussi à maîtriser avec lui l’équilibre entre le jeu, comme passe-temps, et ma vie sociale, familiale et professionnelle. Et puis c’était une époque unique, les MMOs étaient encore quasi-confidentiels et n’intéressaient que quelques rôlistes et joueurs hardcore.

Aujourd’hui, dans un mois et demi exactement, Diablo III sera en ligne pour tous et après toutes ces années je me demande s’il sera à la hauteur des espoirs des joueurs. Je crains un jeu resté le même, avec quelques évolutions graphiques, sans vraiment d’innovation sur le gameplay. Notez que je me suis jusque-là volontairement caché les yeux et bouché les oreilles afin d’éviter les spoils en tout genre. Je ne connais presque rien du jeu à l’heure actuelle ! Mais le « désir » monte, monte, et la peur d’être déçu croît avec lui. Mais je me fais à l’idée d’aller jeter un oeil sur Diablo III à droite et à gauche avant de me jeter tête baissée dedans parce que, il faut bien le dire, à l’heure où j’écris ces lignes, je prévois que Diablo III sera dans les prochains mois *le* jeu principal auquel je jouerai.

Et puis il y a SWTOR, que j’aime beaucoup. Un travail énorme sur l’histoire, des personnages très intéressants, notamment l’inquisiteur Sith et l’Agent impérial qui sont les deux personnages qui me marquent le plus aujourd’hui avec le chasseur de primes. Mais mon passage (définitif) dans l’Empire et le départ de mon ami pour WoW me placent dans une situation de jeu solitaire qui ne pourra pas me tenir encore des années. Bien sûr, j’ai trouvé un petit groupe de joueurs sympa au sein de la guilde « League of Empire » sur le serveur Hssiss, mais qui peut prédire ce qu’il en sortira vu mon expérience passée ? Et puis SWTOR a le défaut de ses qualités : étant très proche de WoW dans sa conception il souffre d’une « aisance » à maîtriser qui ne lui permet pas de durer aussi longtemps que son illustre prédecesseur. Du coup, sitôt l’histoire connue il devient difficile de conserver un intérêt persistant. Peut-être en sera-t-il autrement lorsque mon inquisitrice sera level 50 mais étant réfractaire au « farming », je l’imagine mal.

Et vous, êtes-vous du genre à squater un jeu jusqu’à l’épuiser jusqu’à la moelle ou bien vous sentez-vous un peu comme moi prêt à butiner à droite et à gauche ?

Bon jeu ^^

-Cc

6 Réponses to “Prise de conscience : entre jeu et réalité”

  1. Kymorie 29 mars 2012 à 19 h 06 min #

    Un petit commentaire en passant, surtout pour te faire passer un petit coucou en fait. Je regrette de ne plus pouvoir croiser le sabre-laser avec toi de temps en temps, mais ces moments étaient trop rares malheureusement…

    Moi j’ai toujours été ce qu’on peut appeler un « gamer », et je butine toujours un peu partout. Le premier jeu auquel j’étais vraiment accro c’était Dune je crois, et pourtant, je l’ai rejoué récemment, et il est super court… Un peu plus tard était apparu Transport Tycoon, et ça je ne saurai pas capable d’imaginer le nombre d’heures passées à gérer mes trains… Et il m’arrive même encore de rejouer à sa version Open. J’adore les « oldies » et il m’arrive encore assez souvent d’en chercher l’un ou l’autre et d’y rejouer un peu, tout du moins quand je peux régler les problèmes de compatibilité… Pour l’heure c’est un petit peu de World of Warcraft à nouveau, mais je tourne déjà en ronds, cependant j’attends l’arrivée de Mist of Pandaria avec joie (et mon accès à la béta aussi !), il y a quand même pas mal de nouveautés qui m’ont l’air sympas et même si tout le monde se moque de ça, moi j’ai hâte de faire mon petit panda ! D’ailleurs pour rester dans le niveau des « ouin-ouin » qu’on peut lire un peu partout : je veux bien créer un team Pandi & Panda ! Et sinon, je jouerai aussi sûrement à Diablo III, j’avais à peine essayé le deuxième alors ça va être une grande découverte.

  2. Domi 30 mars 2012 à 1 h 55 min #

    Coucou!

    bah moi en général j’aime bien « finir un jeu », par contre après c’est du déjà vu et je n’y reviens pas , de la même façon je n’aime pas relire les livres ou revoir les films.
    Mon abo Wow se termine le 05 avril et je n’y remettrais sans doute pas les pieds quant à Swtor je n’y joue plus que sporadiquement , surement la 1.2 m’incitera à le faire davantage mais en fait le noeud du problème c’est que , comme toi Ccelenn j’ai vraiment peu de temps et avec Wow j’ai bien pris conscience que ce temps passé dedans était vraiment du temps perdu et je ne veux plus me « perdre » dans un jeu , en plus , mine de rien , le blog me prends pas mal de temps aussi ,ne serait ce que pour me tenir au courant de l’actu des jeux …
    C’est toute la difficulté des choix et arbitrage qu’on doit faire et dont tu parles dans ton article !

  3. Shastar 30 mars 2012 à 3 h 38 min #

    Je ne m’étonne pas de ta réaction … pour SWTOR c’était couru d’avance … à ta description, on se rend d’ailleurs bien compte que ce jeu n’est pas un vrai MMO … trop scénarisé ! Trop copié ! Bref, cela aurait été un jeu solo dans la veine d’un Skyrim, cela aurait été parfait ou alors en F2P. Pour Diablo III, je n’attends pas non plus une révolution … le 2 m’avait bien amusé mais à mon âge, le hack and slash … bof. Un retour sur Wow, j’en doute vu les graphismes dépassés (quoique j’ai vu de belles images de leur future extension) et surtout la mentalité.

    Bref, Lotro me convient toujours (communauté mature, beaux graphismes, etc..) et j’attends avec impatience Guild Wars 2 dont tu ne parles étonnamment pas … pourtant Dieu sait que ce jeu en PvP va être très compétitif.

  4. Ccelenn 30 mars 2012 à 6 h 32 min #

    @ Shastar : je pense que les joueurs n’ont pas bien pris la mesure d,un jeu comme SWTOR. C’est un jeu merveilleux, il n’y a rien à redire là-dessus, et de mon côté les mêmes causes produisent les mêmes effets, que ça soit sur LotRO ou sur SWTOR que je mets dans *exactement* le même panier. Guild Wars 2 ? Non merci, pas attiré pour un sous, je ne saurais dire pourquoi. Je suppose que je ne peux juste pas m’intéresser à tout ^^ Et puis ça fait 10 ans que j’attends Diablo III… Quoi qu’il en soit, merci d’être repassé par ici, ça fait plaisir ^^

    @ Domi : j’aurais aimé pouvoir te croiser plus souvent en jeu, j’ai beaucoup apprécié ces petits moments qu’on a pu y trouver. Au moins je connais l’adresse de ton blog par coeur, je garde le contact ^^

    @ Kymorie : ça fait un peu Dupont et Dupont ton truc-là ! :p Je souhaite hardiment qu’on puisse se retrouver sur un autre jeu un jour. Dans l’intervalle, je te souhaite beaucoup de plaisir IG.

  5. valauxa 30 mars 2012 à 8 h 32 min #

    Je suis un butineur, je n’ai par contre jamais pu être un HCG. Ce n’est pas par choix mais par obligation (ma femme m’aurait dépecé sinon🙂 ). Mon jeu préféré est EQ2 mais le sort en a décidé autrement, il est passé F2P il est peu peuplé et malgrés tout, il vieillit.

    Je tente quasiment tout ce qui sort et rien à mes yeux n’arrive à remplacer WoW. Le pire dans l’histoire c’est qu’en plus l’attrait des jeux onlines fait que je n’arrive plus à jouer aux jeux offline aussi passionnément qu’avant ( l’effet Matrix, vous savez on a l’impression de voir les lignes de codes défiler).

    J’ai l’impression d’être comme un camé qui essaie de retrouver ma sensation de son premier shoot. J’en viens à me dire que le fait de vieillir tue mon adiction et ma fidélité.

    Par contre malgré vos critiques sur WoW, quitte à me faire lincher, son évolution suit exactement la mienne. Je me rends compte que j’adore le côté Pick up et le fait d’être totalement libre de jouer quand je veux et surtout d’arrêter quand je veux.

    Finalement, les guildes me pesaient avec cette sorte d’obligation de faire des trucs quand on se connecte ( « on a besoin d’un heal, tu viens ? »). Du coup, je ne me connectais pas car je n’avais pas forcément envie de me retrouver dans un truc jusqu’à pas d’heure. Pis le coup des copains virtuels, je n’y crois plus une seconde.

    Je ne suis pas fan du leveling sur un mmo, et finalement SWTOR n’a d’intérêt que la dessus. J’ai eu toute les peines du monde a monter des groupes pour le ZL. Le format à 4 fait qu’un DPS à encore plus de mal à trouver. Du coup , ca ne peut pas me plaire.

    Pour rebondir sur Diablo2 : j’ai adoré ce jeux, plus que de raison et je lui dois ma séparation après 3 ans avec ma petite amie de l’époque (j’étais obnubilé par ce jeux). Ca peut paraitre pathétique, ça l’est certainement, mais du coup je suis marié avec une autre, j’ai deux enfants merveilleux et je pense être raisonnable. J’ai donc envie de dire merci à Dablo pour ce coup de pouce du destin :)))))))) ( comment ca je suis optimiste ?).

  6. Ccelenn 30 mars 2012 à 11 h 32 min #

    @ valauxa : je pense qu’on évolue et que les nécessités d’hier ne perdurent pas forcément, même si l’envie et le plaisir restent. Je parle des jeux, pas des conjointes ^^ Il est alors possible (et souhaitable) de continuer à être « passionné » par le jeu sans en être dépendant. Bien content pour toi que WoW réponde à tes aspirations, j’aimerais bien qu’il en soit de même pour moi.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :