Diablo 3 R.I.P. : ce n’eeeeeest qu’un… début !

14 Juin

Sanctuary, acte II, difficulté « cauchemar », quelque-part dans le désert.

Fort des mes derniers achats à l’hôtel des ventes, mes points de vie et mon DPS atteignent un niveau largement satisfaisants pour ce que j’avais à faire à la fin de l’acte I. Confiant, je m’avance et j’enchaîne les packs de mobs comme d’autres s’enfilent un sac de chips. Je me sens un « sur-homme » et j’avance d’un pas décidé.

En plein désert, je rencontre un groupe mené par un élite. Vortex + Arcane. J’engage le groupe. Quelques secondes plus tard, un second groupe nous rejoint, lui aussi mené par un élite : Profanateur + Bonus de vie. Le temps de me concentrer pour décider comment gérer la situation et un troisième élite rapplique avec sa troupe : Illusionniste + Geolier ! Je ne te dis pas le cafouillage  sur l’écran.

Me voilà donc cloué au sol (Geolier), ma bulle de vie descend à la vitesse de speedy Gonzales (Profanateur, Arcanes), une soixantaine de mobs m’encerclent (Illusions) et j’ai l’impression que je ne leur fait aucun dommages (Bonus de vie).

Heureusement, je ne suis pas né de la dernière pluie. J’ai des années de raid dans les doigts, des nerfs d’acier, une longue expérience du jeu en mode hardcore — quoiqu’ancienne — et d’excellents réflexes. Je commence à bien maîtriser mon personnage (une moniale) et zéro lag ce soir (130 ms de latence) alors tous les espoirs sont permis ! Ben oui, mais n’empêche…

…grosse frayeur !

Je parviens à rejoindre la périphérie de cette masse de mobs agglutinés sur moi et à les placer face à moi. Je béni ma spé « tank » ainsi que ma Sérénité puis je commence à réduire mes opposants méthodiquement, un par un, en commençant par les plus petits car leur nombre me fait énormément plus de mal que les trois élites réunis. Très mobile, j’évite les zones de dégât grâce à Frappe éclair et Ruée de la tempête (pour moi toutes deux indispensables en mode hardcore) et j’esquive ce que je peux. Rapidement je parviens à équilibrer ma bulle de vie et à envisager le début d’une issue possiblement positive pour moi ^^

Les doigts crispés, les nerfs à vif, le visage émacié après ces 5 minutes de combat acharné, c’est tendu comme une trique, le coeur battant et le souffle haletant, la langue traînant sur le sol, que je pu enfin contempler ma moniale au centre de ce désert, seule, triomphante, au milieu de la pile des cadavres de ses ennemis.

Plus âme qui vive à un kilomètre à la ronde ! Ouf…

Voilà, tu as compris. C’est parce que c’est en mode hardcore qu’on peut ressentir ce genre d’émotions que je l’ai choisi comme mode de jeu privilégié. Vraiment, ce sont des sensations intéressantes qui te poussent à te dépasser, à jouer d’instinct et à réellement tirer un plaisir de jouer inouï. Sans même parler de l’immersion dans le jeu et du sens de l’accomplissement une fois les objectifs atteints…

Hier soir j’ai atteint le niveau 43 et ma petite moniale poursuit maintenant ses aventures dans l’acte III en difficulté cauchemar après avoir passé l’ami Bélial en solo. Nous sommes tous deux confiants pour la suite des évènements ^^ Je n’ai pas continué plus loin avec ce personnage car je sentais déjà la fatigue venir vers 22h… j’ai donc ressorti ma mage softcore que j’ai quand même eu le courage de pousser jusqu’à Diablo, avec en prime le haut fait (j’ai oublié son nom au moment où j’écris !) d’avoir terminé l’Acte 4 en moins d’une heure (en duo sur une partie publique avec un joueur que je ne connaissais pas, avec lequel je n’ai jamais parlé et qui mourait une fois toutes les 10 minutes, quand même).

Haha !

Allez, bon jeu ! Tes commentaires sur le jeu hardcore, tes impressions ou même tes expériences de jeu sont les bienvenues ^^^

-Cc

6 Réponses to “Diablo 3 R.I.P. : ce n’eeeeeest qu’un… début !”

  1. Yemmip 14 juin 2012 à 12 h 14 min #

    Pas testé le mode harcore. Je pense qu’avec mon instabilité d’Internet, j’y arriverais pas ^^
    Par contre,bloqué en solo avec mon barbare, quelque part vers le milieu de l’acte 4 en mode cauchemar.
    J’ai racheté du matos points de vie sur hit, et regen de point de vie, mais là je pense que je vais virer toute ma force et prendre de la vie en contrepartie…
    Sinon je vais péter un câble…

    Ah ouais, GG pour ta performance…
    T’aurais moins fait le malin avec un féticheur :p

  2. belgarou 14 juin 2012 à 13 h 18 min #

    Ce n’est que le début, en difficulté enfer je suis tombé sur des élites qui tuaient mon moine en deux/trois mouvements et pourtant il avait un équipement correct. Heureusement, il n’est pas en mode Hardcore. Bon courage à toi !
    Je préfère voir les difficultés dans le mode softcore avant de continuer le mode Hardcore (un barbare lvl 11 pour l’instant dans ce mode). Mais effectivement, ma façon de jouer est totalement différente entre les deux modes : beaucoup plus de concentration, de préparation (HV, montée de niveau, …) pour plus de satisfaction.

    bon jeu

  3. Mano 14 juin 2012 à 17 h 13 min #

    T’as pensé à aller consulter un cardiologue avant de te lancer dans le HC…?

  4. Ccelenn 14 juin 2012 à 17 h 37 min #

    @ yemmip : baaaaah j’ai un féticheur 51 softcore quand même ! Je le joue en duo avec un ami, et je dois avouer que jusque-là côté « équipier », je dois avouer que je suis plutôt boulet… Mais j’ai peu mourru avec lui :p Peut pas te conseiller pour le Barbare, je n’ai aucune intention d’en monter un.

    @ belgarou : oui, en difficulté enfer il faut commencer à monter les résistances pour compenser les dégâts fabuleux que les mobs produisent. Pas évident, et pas le choix de passer par l’HV. Je dois avouer que c’est l’aspect du jeu qui me déçois le plus d’ailleurs:-/

    @ Mano : tu rigoles, j’ai un coeur frais et dispo ! D’ailleurs si une blonde à forte… ah non, je me trompe de forum, pardon.

  5. Kymorie 16 juin 2012 à 3 h 27 min #

    Oh ! A la lecture du titre je pensais devoir pleurer la mort de ta moniale… Heureusement, non ! Quel talent quand même.
    Et si si, tu dois monter un barbare, je veux te voir en barbare !

  6. Ccelenn 16 juin 2012 à 8 h 18 min #

    Kymorie, t’es oùùùùùùù ? ^^

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :